BFM Business

Alstom: Siemens confirme une offre sur la branche énergie

Siemens se lance officiellement dans la bataille

Siemens se lance officiellement dans la bataille - -

Le groupe allemand a confirmé, ce mardi 29 avril, une offre sur l'activité énergie d'Alstom. Arnaud Montebourg avait auparavant révélé l'information devant les députés.

Siemens se lance officiellement dans la course. Le groupe allemand a, ce mardi 29 avril, confirmé avoir décidé de déposer une offre sur l'activité énergie d'Alstom. Il pose toutefois comme prérequis "l'accès aux informations de l'entreprise française et la permission d'interroger le management d'Alstom durant une période de quatre semaines" afin de mener à bien certaines vérifications ("due diligences").

En d'autres termes, l'offre détaillée de Siemens ne devrait pas être connue avant plusieurs semaines. L'entreprise n'apporte d'ailleurs pas d'informations supplémentaires dans l'immédiat.

Le ministre de l'Economie, Arnaud Montebourg, avait auparavant indiqué à l'Assemblée que Siemens aller déposer ce même jour une offre.

"Une offre de l'allemand Siemens est présentée, c'est une information, elle est en train d'être déposée entre les mains du le conseil d'administration d'Alstom", a-t-il expliqué.

Selon le journal Handelsblatt ce mardi 29 avril, le conseil de surveillance de Siemens aurait donné son feu vert pour que l'entreprise formule une offre officielle sur les activités énergie d'Alstom.

Bataille avec General Electric

Lundi, Siemens avait indiqué qu'après l'entretien entre son patron, Joe Kaeser, et François Hollande, le groupe se déciderait "dès que possible" à formuler une offre officielle. A l'heure actuelle, Siemens n'a rempli qu'une déclaration d'intérêt.

Siemens est l'une des deux entreprises intéressées par le rachat de la branche énergie d'Alstom avec l'américain General Electric.

J.M.