BFM Business

Ruquier n'a pas réussi à sauver l'access prime-time de France 2

Laurent Ruquier n'a pas réussi à redresser la barre et faire rentrer les publicités

Laurent Ruquier n'a pas réussi à redresser la barre et faire rentrer les publicités - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

Après "Jusqu'ici tout va bien" de Sophia Aram, la chaîne publique a décidé de déprogrammer "L'émission pour tous" de Laurent Ruquier. France 2 peine avec cette case horaire, qui est pourtant primordiale en termes de recettes publicitaires.

Nouvel échec pour France 2 en access prime-time. La chaîne a déciéd, de déprogrammer, le 15 mars, l'émission de Laurent Ruquier "L'émission pour tous", qui n'a pas réussi à faire remonter les audiences après l'échec de Sophia Aram.

La part d'audience a stagné entre 6 et 8%, alors que la chaine visait 10%. Cette case est un cauchemar pour France 2, et donc pour le groupe France Télévisions.

Or, ce créneau est primordial pour France 2, surtout depuis l'arrêt de la publicité après 20h. A elle seule, cette case représente 20 à 25% du chiffre d'affaires total de la chaîne, selon la régie publicitaire du groupe.

De 800 à 320 millions d'euros

Mais France 2 enchaîne les ratés et l'argent peine à rentrer. L'échec de l'émission de Sophia Aram a fait perdre 10.000 à 20.000 euros par jour à France 2 en manque à gagner publicitaire.

A cause de la baisse des audiences, à l'époque, la régie publicitaire avait été obligée de faire baisser les tarifs des spots. Elle comptait beaucoup sur l'arrivée de Laurent Ruquier. En janvier, un des responsables de France télévisions assurait qu'il serait capable de tenir son objectif 2014 : 320 millions d'euros de recettes publicitaires.

Avant la suppression de la publicité après 20h, ces recettes avoisinaient les 800 millions d'euros.

Pauline Tattevin