BFM Business

Roselyne Bachelot (Culture): "J'ai dit au Premier ministre que j'avais besoin de 35 millions d'euros supplémentaires"

Alors que la culture est durement touchée par les restrictions prises pour faire face à la crise sanitaire, la ministre Roselyne Bachelot a rappelé le soutien important de l'Etat, avec le déblocage de 35 millions d'euros supplémentaires

Après les annonces du Premier ministre Jean Castex ce jeudi 10 décembre, les lieux de culture ne rouvriront pas le 7 janvier.

"Revoyure le 7 janvier", a confirmé la ministre de la Culture Roselyne Bachelot, invitée de Jean-Jacques Bourdin ce vendredi, envisageant une réouverture des cinémas, théâtres et autres lieux pouvant accueillir du public dès la semaine suivante, à partir du lundi 11 janvier par exemple.

Des conservatoires et écoles de danse fermés également

Les conservatoires et écoles de danse restent aussi, et pour le moment, fermés, a rappelé la ministre ce qui n'avait pas été précisé lors de la conférence de presse du gouvernement la veille.

L'occasion de revenir sur le soutien public donc bénéficie le monde de la culture pour passer cette crise, alors que de nombreux établissements s'attendaient à pouvoir rouvrir à partir du 15 décembre.

On va être là pour les accompagner. Je sais bien que l'argent pour un artiste ça n'est pas tout et que c'est une souffrance incroyable de ne pas pouvoir chanter en public par exemple. (...) On a déjà, sur le monde de la culture, fait 7,5 milliards d'euros d'aides, ce qui est tout à fait considérable. J'avais déjà obtenu un certain nombre d'enveloppes budgétaires pour accompagner le confinement et la fermeture jusqu'au 15 (décembre). J'ai dit au Premier ministre que j'avais besoin de 35 millions d'euros supplémentaires pour faire la fin de l'année, dans les cinémas, dans les théâtres, lieux de concert et d'opéras, et je sais que je les obtiendrai", a expliqué Roselyne Bachelot.

Soulignant que "la culture est un monde très divers", la ministre, ex-animatrice chez RMC, a précisé "qu'on ne laissera tomber personne dans le monde de la culture" avec des dispositifs comme le chômage partiel qui pourront être adaptés selon les différentes situations.

https://twitter.com/Ju_Bonnet Julien Bonnet Journaliste BFM Auto