BFM Business

Netflix passe le cap des 100 millions d'abonnés

Le service de vidéo en ligne a séduit 5,2 millions d'abonnés supplémentaires au deuxième trimestre, une performance bien meilleure que prévu.

Le service américain de vidéo en ligne Netflix a vu son nombre d'abonnés progresser fortement au deuxième trimestre pour franchir pour la première fois la barre des 100 millions d'abonnés.

Netflix revendiquait fin juin 103,95 millions d'abonnés exactement, soit une hausse de 5,2 millions en trois mois, alors qu'il n'en attendait que 3,2 millions de plus. L'essentiel des nouveaux abonnés (4,14 millions) vient de l'international, précise le groupe dans sa lettre aux actionnaires.

Cette hausse, d'une ampleur inhabituelle pour un deuxième trimestre selon Netflix, vient récompenser les récents efforts du groupe, qui a beaucoup investi à l'international.

2,8 milliards de dollars de chiffre d'affaires

Pour la première fois, les abonnés internationaux sont un peu plus nombreux (50,1% du total) que les abonnés situés aux États-Unis. Pour le troisième trimestre, Netflix s'attend à "ce que le mouvement continue" avec une croissance attendue du nombre d'abonnés de 4,4 millions, dont 3,7 millions à l'international.

Le bénéfice par action, élément très surveillé aux États-Unis, atteint 15 cents, contre 16 cents attendus en moyenne par les analystes et 9 cents au deuxième trimestre de l'an dernier. Le bénéfice net s'élève quant à lui à 66 millions de dollars, en hausse de 61% sur un an. Netflix espère 143 millions au troisième trimestre et 32 cents de bénéfice par action.

Le chiffre d'affaires total du groupe s'élève à 2,8 milliards de dollars, ce qui correspond aux attentes des analystes, en hausse de 32,3% par rapport à la même période de 2016. Pour le prochain trimestre, le groupe prévoit 3 milliards de dollars de chiffre d'affaires.

Malgré la hausse du nombre d'abonnés, le groupe enregistre une perte de 13 millions de dollars à l'international au deuxième trimestre. Il s'attend toutefois à un bénéfice de 30 millions de dollars pour le troisième trimestre.

Y.D. avec AFP