BFM Business

AccorHotels va ouvrir de nouveaux hôtels sous l'enseigne Orient Express

AccorHotels possède désormais 50% du capital de la société Orient Express.

AccorHotels possède désormais 50% du capital de la société Orient Express. - Elliott Verdier - AFP

Le leader européen de l'hôtellerie s'est associé à la SNCF, qui possède la société Orient Express, afin de créer une nouvelle marque de luxe.

Le géant AccorHotels a annoncé mercredi une prise de participation de 50% au capital de la société Orient Express, propriété de la SNCF, afin de créer une nouvelle marque hôtelière de prestige au niveau international. Le leader européen de l'hôtellerie ne donne en revanche aucune précision sur les futures implantations de ces établissements de luxe.

A travers ce partenariat, "AccorHotels entend renforcer son leadership sur le segment du luxe en développant une nouvelle collection d'hôtels prestigieux sous l'enseigne Orient Express. Cette collection, (...) proposera une expérience mêlant luxe, exotisme et raffinement de l'Orient et l'Occident dans des lieux emblématiques", explique un communiqué commun de AccorHotels et SNCF.

"134 ans jour pour jour après le premier voyage de l'Orient Express entre Paris et Constantinople, le 4 octobre 1883, le groupe SNCF, propriétaire de la marque emblématique, s'associe à AccorHotels afin de poursuivre le développement d'Orient Express dans le secteur de l'hospitalité de luxe à l'échelle internationale", ajoutent-ils.

AccorHotels se renforce dans le luxe

Ce rapprochement, "qui associera l'expertise et le savoir-faire des deux groupes, se concrétise par une prise de participation de 50% d'AccorHotels au capital de la société Orient Express, aujourd'hui détenue à 100% par la SNCF", poursuit le communiqué.

AccorHotels avait déjà commencé ces deux dernières années à se renforcer dans le segment du luxe, dont il a fait l'un de ses axes de développement pour doper ses résultats à l'horizon 2020.

Le groupe français a notamment racheté en février dernier Travel Keys, spécialiste américain de la location de résidences privées de luxe, puis le britannique Onefinestay, surnommé le "Airbnb du luxe". Il a pris en 2016 des participations dans Oasis Collections et Squarebreak, plates-formes spécialisées dans la location d'appartements ou de maisons haut-de-gamme, et acquis la même année 80% de la conciergerie John Paul.

Y.D. avec AFP