BFM Business

Daniel Baal (Crédit Mutuel/CIC): "Nous croyons à la force d'un modèle de proximité"

Invité de Good morning Business, le directeur général de Crédit Mutuel Alliance Fédérale et du CIC, Daniel Baal, est revenu sur les enjeux actuels du secteur bancaire, avec le maintien d'un réseau d'agences mais un développement important du numérique.

Après l'annonce du rapprochement entre les réseaux d'agence de la Société Générale et du Crédit du Nord, est-ce une piste envisagée pour le Crédit Mutuel et le CIC?

"Certainement pas", répond Daniel Baal, directeur général de Crédit Mutuel Alliance Fédérale et du CIC, et invité de Good Morning Business ce vendredi 11 décembre.

Nous croyons à la force d'un modèle de proximité, notre volonté est de maintenir le plus largement possible notre réseau d'agences", a-t-il souligné.

"Rester sur le territoire, c'est notre vocation"

Une stratégie qui n'exclut pas des regroupements d'agences même si l'idée reste bien de développer les deux marques, Crédit Mutuel, qui reste la banque préférée des Français depuis plusieurs années, et CIC.

Bien sûr, on doit un peu l'optimiser, je pense que quand on est en ville et qu'on a trois agences à un quart d'heure, on peut en regrouper deux, on met les moyens ensemble et on est plus efficace. Mais sur le fond, nous voulons rester sur le territoire parce que c'est notre vocation, et surtout nous avons deux marques fortes que nous voulons continuer à développer", souligne Daniel Baal.

Alors que la fusion prévue entre les réseaux de la Société Générale et du Crédit du Nord doit se traduire par la fermeture de 600 agences, Daniel Baal y voit finalement une opportunité:

A chaque fois que des concurrents délaissent le territoire, c'est une bonne nouvelle pour nous. Lorsqu'on regroupe des agences qui sont déjà à proximité pour donner davantage de moyens, c'est important. (...) Une agence, c'est un point de contact, c'est une équipe de femmes et d'hommes", précise le directeur général.

Une stratégie qui n'exclut pas de développer les outils numériques, surtout dans un contexte de crise sanitaire où les Français ont encore plus passé de temps en ligne, notamment avec un boom du e-commerce.

Aujourd'hui, la relation avec le client, elle est vraiment omnicanal. On a des visites (en agences), on va chez le client, on a du téléphone, du courrier électronique, depuis quelques semaines on développe très fortement les rendez-vous visio depuis l'application mobile du client. La proximité, c'est être présent sur le terrain, aux côtés de nos clients, entreprises et particuliers", explique Daniel Baal.

Préparer l'après-crise

Avec le vaccin, l'espoir d'une reprise au deuxième semestre 2021 se profile à l'horizon.

Il faut absolument passer ce cap et notre plan stratégique se projette déjà dans l'après-crise en sachant qu'il faudra prendre en compte les enseignements de cette crise, résume le patron du Crédit Mutuel. (...) Nous devons avoir encore plus une relation digitale avec nos clients mais en même temps nous devons réserver de la place aux exclus du numérique, d'où l'importance de la proximité sur le territoire".
https://twitter.com/Ju_Bonnet Julien Bonnet Journaliste BFM Auto