BFM Business

Catastrophes naturelles: 1,5 milliard d'euros de dégâts en France

Le Var a subi une tempête dévastratrice les 18 et 19 janvier.

Le Var a subi une tempête dévastratrice les 18 et 19 janvier. - -

Bernard Spitz, président de la Fédération française des sociétés d'assurances, a estimé, ce jeudi 30 janvier, que les évènements climatiques de ces 7 derniers mois ont provoqué 1,5 milliard d'euros de dégâts. Le Var va faire monter la facture.

"Les phénomènes climatiques sont de plus en plus importants". Bernard Spitz, président de la Fédération française des sociétés d'assurances, s'inquiète.

Il a relevé, ce jeudi 30 janvier, qu'au cours des sept derniers mois, la facture des dégâts liés à des événements climatiques atteignait environ 1,5 milliard d'euros, soit l'équivalent de la moyenne annuelle.

Parmi les dossiers marquants des derniers mois, il a notamment cité la tempête Dirk qui a frappé la Bretagne en décembre (200 millions d'euros de dégâts), les inondations dans le Sud-Ouest en juin (270 millions) et les intempéries de l'été 2013 (850 millions).

200 millions d'euros de dégâts dans le Var

Par ailleurs, les inondations qui ont touché le département du Var mi-janvier ont entraîné des dégâts à hauteur d'environ 200 millions d'euros, a estimé Bernard Spitz.

Deux zones ont été particulièrement concernées par l'épisode pluvio-orageux des 18 et 19 janvier. Celle de l'Est-Var, sur le bassin versant de l'Argens, où les cumuls ont entraîné la submersion de la basse vallée de ce fleuve, une région vouée à l'agriculture et au tourisme, et celle de Hyères, La Londe, et Le Lavandou.

Dix-huit communes du Var ont demandé la reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle, la publication des arrêtés devant intervenir sous peu.

Diane Lacaze avec AFP