BFM Business

BNP Paribas: Obama ne veut pas "se mêler" du dossier

Barack Obama a répondu à François Hollande à proops du dossier BNP Paribas.

Barack Obama a répondu à François Hollande à proops du dossier BNP Paribas. - -

Le président américain a indirectement répondu à François Hollande, ce jeudi 5 juin, à propos du dossier BNP Paribas. Il a évoqué la "tradition" américaine qui veut que le président "ne se mêle pas des affaires de justice".

Interrogé sur le conflit naissant entre la France et les Etats-Unis à propos de BNP Paribas, Barack Obama a fait savoir qu'il refusait de se "mêler" d'une affaire judiciaire, ce jeudi 5 juin.

"La tradition aux Etats-Unis est que le président ne se mêle pas des affaires de justice", a-t-il affirmé à l'issue du G7, en réponse à une question sur les sanctions que la justice américaine pourrait infliger à la banque française.

"J'ai un département de la Justice qui est indépendant. Ce n'est pas une posture exceptionnelle de ma part. La tradition est peut-être différente dans certains pays", a-t-il lâché, lors d'une conférence de presse aux côtés de David Cameron.

Contrepied de Hollande

Le président américain prend ainsi à contrepied François Hollande qui avait mis en garde, plus tôt dans la journée, contre des sanctions "injustes" et disproportionnées. Mais aussi Michel Sapin, le ministre des Finances français, qui souhaitait que toute sanction éventuelle soit prise "dans un cadre équitable".

Les deux chefs d'Etat doivent se retrouver ce jeudi soir pour un dîner à Paris où il devrait entre autres être question de l'affaire BNP Paribas.

Y. D .avec AFP