BFM Business

Amazon a réalisé un "Prime Day record"

Frédéric Duval, directeur général d'Amazon France

Frédéric Duval, directeur général d'Amazon France - BFM Business

Invité sur BFM Business, le directeur général d'Amazon France, Frédéric Duval, a assuré que "jamais les Français n'avaient autant acheté lors du Prime Day".

Malgré la colère des commerçants qui réclamaient un report, l’opération promotionnelle Prime Day d’Amazon s’est déroulée comme prévu les 21 et 22 juin. Et le succès a visiblement été au rendez-vous: "Jamais les Français n’ont autant acheté lors du Prime Day", a assuré ce mercredi sur BFM Business Frédéric Duval, directeur général d’Amazon France.

Sans en dire davantage, il a assuré que le Prime Day 2021 avait été marqué par un "record" de ventes en France avec une "croissance à deux chiffres". Au niveau mondial, l’opération s’est traduite par "250 millions d’articles" achetés par les clients Prime d’Amazon. Un record là-aussi.

Selon les chiffres communiqués par Adobe Digital Economy Index, le total des ventes réalisées lors des deux jours de l'opération promotionnelle "Prime Day" s'est élevé à 11 milliards de dollars aux Etats-Unis. Ce montant est en hausse de 6,1% par rapport aux recettes de l'année dernière, où le "Prime Day" s'était aussi déroulé sur deux jours. Les revenus ont atteint 5,6 milliards de dollars lundi et 5,4 milliards mardi, précise Adobe.

Cette hausse des recettes est survenue "malgré les rabais relativement faibles dans la plupart des catégories, ce qui suggère qu'il y a une demande sous-jacente pour les achats en ligne alors que les consommateurs ont hâte d'un retour à la normale", a affirmé le directeur d'Adabe Digital insights, Taylor Schreiner.

"Il était impossible de décaler"

Frédéric Duval s’est également expliqué sur le refus d’Amazon de reporter l’opération Prime Day comme le demandaient les commerçants: "Prime Day, c’est quelque chose qui se passe sur 20 pays en même temps, ça doit être simultané pour l’ensemble des clients Prime. Il était impossible de décaler", a-t-il dit.

Il y a quelques mois, le géant du e-commerce avait pourtant accepté de reporter le Black Friday mais "la situation est complètement différente aujourd’hui puisque les 21 et 22 juin, les commerçants étaient ouverts. Et d’ailleurs, l’ensemble des commerçants français faisait des ventes privées", a souligné le directeur général d’Amazon.

https://twitter.com/paul_louis_ Paul Louis Journaliste BFM Eco