BFM Business

Cette entreprise propose de pédaler pour mieux apprendre les langues étrangères

Le concept développé par Bike'n Learn fait d'une pierre deux coups: l'entreprise propose aux salariés qui veulent apprendre une langue étrangère des cours où ils sont assis sur un vélo. L'exercice favorise l'apprentissage mais permet aussi de lutter contre la sédentarité.

Même s'il n'est pas nécessaire d'enfiler une tenue de sport, il vaut mieux être confortablement habillé quand on veut suivre les cours dispensés par Bike'n Learn. Cette entreprise de formation professionnelle a en effet adopté un concept innovant : les salariés doivent pédaler pendant les cours. "Plusieurs études ont mis en avant les bienfaits de l'exercice modéré sur les capacités intellectuelles, cela développe l'attention, la capacité de concentration, la motivation", met en avant Sophie Tellier, fondatrice de Bike'n Learn. Le modèle retenu est un vélo-bureau, où le guidon est remplacé par une tablette qui permet de prendre des notes tout en pédalant.

C'est dans l'apprentissage des langues que les bienfaits de l'exercice sont le plus efficace. "Cela permet en plus de désinhiber la prise de la parole et de mettre tout le monde au même niveau", fait remarquer Sophie Tellier.

Adopter une allure où l'on ne transpire pas

L'entreprise a noué un partenariat avec l'école de langues The French Touch pour développer son concept de formation au sein des entreprises. Elles s'effectuent soit en individuel soit en petit groupe de 8 personnes pour un professeur. Lors du premier cours, celui-ci explique le concept et comment par exemple régler la puissance de pédalage et la posture à adopter.

Mais attention, il ne s'agit pas d'un challenge sportif. "Il ne faut en aucun cas être essoufflé ou transpirer", met en garde Sophie Tellier, mais cela représente une activité physique qui permet de lutter contre la sédentarité. Chacun trouve rapidement son allure, et même si les élèves boivent les paroles du professeur, ils n'en oublient pas pour autant de pédaler. "Les deux se font très naturellement", insiste la dirigeante. Pour entretenir la motivation, des challenges sont organisés, non pas en fonction du nombre de kilomètres parcourus mais de l'assiduité aux cours du salarié.

Bike'n Learn fournit aux entreprises un package complet, comprenant les heures de formations et les vélos. Le groupe Etam et Dassault se sont déjà laissés convaincre. Il faut compter 3500 euros HT pour un module de 30 heures en individuel. Les vélos sont laissés dans la salle mise à disposition par l'employeur le temps de la session de formation. Ils peuvent être pliés et leurs roulettes permettent de les remiser facilement dans un coin de la pièce. Mais ils peuvent aussi être laissés en libre accès. "Cela permet à tous les salariés de les tester et pourquoi pas de venir y travailler pendant quelques moments", ajoute Sophie Tellier, ce qui constitue une autre façon de lutter contre la sédentarité et d'augmenter le bien-être en entreprise.

Coralie Cathelinais