BFM Business

La preuve que le vélo de bureau c'est bon pour la santé

Pédaler 50 minutes par jour suffit à avoir des efforts bénéfiques sur la santé.

Pédaler 50 minutes par jour suffit à avoir des efforts bénéfiques sur la santé. - Carlos Felipe Pardo - Flickr - CC

Pour lutter contre les méfaits de la sédentarité, un chercheur a eu l'idée d'équiper des employés d'un pédalier, à glisser sous le bureau. Pédaler 50 minutes par jour a suffi à voir leur santé s'améliorer. Prêt à relever le défi?

Pédaler pour venir au boulot, c'est classique. Mais pédaler au bureau… c'est plus insolite. C'est pourtant la solution trouvée par un chercheur de l'université de l'Iowa pour lutter contre les méfaits de la sédentarité dont sont victimes les employés de bureau.

Car sachez-le, rester assis derrière un écran toute la journée est au final très éprouvant pour votre corps, qui peut alors présenter des troubles musculo- squelettiques. Cet immobilisme a aussi des conséquences sur votre état de santé général, avec l'apparition de maladies cardio-vasculaires, de cancers, de problèmes de surpoids, … 

50 minutes par jour en moyenne

Pour entretenir sa forme, sans pour autant perturber le déroulé de sa journée de travail, Lucas Carr a eu l'idée d'avoir recours à un mini-pédalier que l'on glisse sous le bureau. Ce professeur, assistant de santé et de physiologie humaine et membre d'un groupe pour la recherche et l'éducation en matière d'obésité, a équipé 27 employés d'une société basée dans l'Iowa de cet accessoire.

Pendant 16 semaines, ils ont été invités à l'utiliser: les données récoltées par le traqueur d'activité ont montré que ces salariés pédalaient en moyenne 50 minutes par jour. Ces béta-testeurs recevaient aussi trois mails par semaine, qui leur prodiguaient des conseils pour les inciter à bouger plus au travail, à améliorer leur posture devant leur ordinateur, leurs donnaient des astuces pour se relaxer… Un autre groupe d'employés a, lui, été invité à ne rien changer à leur attitude, afin de servir de témoins. 

-
- © UI Département of Health and Human Pyscology

70% des employés sont devenus accros

Au terme des quatre mois de tests, le scientifique a pu mesurer de réels bénéfices: les cyclistes de bureau les plus motivés ont perdu du poids et leur état de santé global s'est amélioré. Par comparaison avec leurs collègues non pédaleurs, la proportion des malades s'est révélée plus basse. L'exercice a aussi eu des bénéfices sur leur concentration au travail et leur motivation. L'étude démontre également que cette activité physique est plus efficace qu'une fréquentation occasionnelle d'une salle de sport. Et à la grande surprise du chercheur, 70% des testeurs ont définitivement adopté cette activité et ont voulu garder leur pédalier au terme de l'étude.

Des employés en meilleure santé, plus efficaces dans leur travail, c'est tout bonus pour une entreprise. D'autant que le chercheur met aussi en avant un avantage économique pour les employeurs. Car certains installent à grands frais des salles de fitness, mais ces équipements sont le plus souvent utilisés par les employés qui aiment déjà le sport et sont en bonne santé. Ces petits pédaliers, peu coûteux, plaisent aux personnes qui sont peu habituées à avoir une activité physique et par là même les plus sujettes aux maladies liées à la sédentarité.

Coralie Cathelinais