BFM Business

Un nouveau dispositif pour l’aide à l’emploi des jeunes

Le gouvernement teste un dispositif complémentaire au RSA pour les moins de 25 ans.

Le gouvernement teste un dispositif complémentaire au RSA pour les moins de 25 ans. - -

Le gouvernement commence à déployer, ce mardi 13 août, sa garantie jeune, pour octroyer un revenu minimum aux moins de 25 ans sans ressources.

Un nouveau ouveau dispositif pour l’aide à l’emploi des jeunes commence à être testé ce mardi 13 août: la Garantie jeune, une allocation semblable au RSA mais destinée aux 18-25 et avec des contreparties, telles que des engagements dans les missions locales, afin d'encourager le bénéficiaire à entrer dans un parcours de recherche active.

Pour certains jeunes en situation précaire, le besoin de gagner de l’argent prend en effet souvent le pas sur l’effort de recherche d’un emploi qui corresponde à leur projet professionnel, ou sur une formation qualifiante.

Expérimentation jusqu'en 2014

Avant 25 ans, ils n’ont pas le droit de prétendre au RSA, comme les autres demandeurs d’emploi. Ainsi le gouvernement parie que l’allocation de 450 euros par mois pour les 18-25 ans en situation de précarité pourrait remotiver un public gravement touché par le chômage, et souvent découragé par les démarches.

La Seine-Saint-Denis fait partie des 10 départements pilotes où sera testé ce dispositif dès la rentrée, comme les Bouches-du-Rhône et le Puy-de-Dôme. 10 000 jeunes vont donc pouvoir profiter dès septembre.

Une deuxième vague de test aura lieu en 2014, sur 10 autres territoires, choisis parmi les 35 qui ont répondu à l’appel. Notamment l’Essonne, le Pas de Calais ou la Dordogne. La mesure devrait être, à terme, généralisée sur tout le territoire français et concerner ainsi 100 000 jeunes par ans.

Julie Guillot et David Couloume