BFM Business

Travailler plus longtemps, oui. Mais comment ?

Les recruteurs constatent un certain fatalisme chez les demandeurs d'emploi « séniors », conscients du handicap que constitue leur âge. Des craintes que les employeurs tentent de dissiper au moment des salons pour l'emploi, par exemple.

Les recruteurs constatent un certain fatalisme chez les demandeurs d'emploi « séniors », conscients du handicap que constitue leur âge. Des craintes que les employeurs tentent de dissiper au moment des salons pour l'emploi, par exemple. - -

L'une des principales mesures contestées par les syndicats opposés à la réforme des retraites, est le report de l'âge de départ à taux plein à 67 ans. Or, l'emploi des séniors est précisément l'un des talons d'Achille de l'économie française. Reportage au plus grand forum de recrutement de France, « Paris pour l'emploi », qui se tient actuellement dans la capitale.

Comment espérer travailler quelques années de plus si l'offre d'emploi n'existe pas ? C'est l'une des inquiétudes des opposants au projet de réforme des retraites du gouvernement, qui défileront ce samedi pour la cinquième fois depuis la rentrée. Le texte prévoit, entre autres, le report de l'âge de départ à taux plein à 67 ans. Une mesure qui obligera les salariés à travailler deux ans de plus pour espérer toucher une pension équivalente et complète.
Or en France, une personne sur cinq inscrite à Pôle Emploi a plus de 50 ans. Et en un an, le nombre de ces «chômeurs séniors» a augmenté de 16,5%.

Une demandeuse d'emploi de 58 ans : « Les recruteurs recherchent des gens jeunes »

Illustration de ce dilemme dans les allées du plus grand forum de recrutement de France, « Paris pour l'emploi », qui se tient actuellement dans la capitale. Marie-Christine est une demandeuse d'emploi de 58 ans. Elle témoigne volontiers de cette appréhension : « En général, les recruteurs recherchent beaucoup de qualifications, ils recherchent des gens jeunes et ce n'est plus tout à fait mon cas. On a très peu de réponses en fait, donc on ne sait pas vraiment ce que pensent les recruteurs ».

Un DRH : « Les séniors conscients que leur âge pose un problème de nos jours »

Du côté des employeurs, on tente de rassurer ces candidats à l'embauche. Un DRH, recrutant pour une société de téléphonie mobile, observe en effet une forte désillusion parmi les visiteurs d'un certain âge : « Généralement, les séniors nous demandent s'il n'y a pas de problème avec leur âge, je trouve ça un peu dommage. Donc ils en ont conscience eux-mêmes que ça pose un problème de nos jours ». Mais il refuse cette fatalité : « Nous, personnellement, ça ne nous pose pas de problème. Généralement, les séniors sont très appréciés, quand ils ont le profil adéquat bien sûr ».

« Paris pour l'emploi », le plus grand salon de recrutement de France|||

Jeudi 14 et vendredi 15 octobre, le plus grand forum de recrutement de France « PARIS POUR L’EMPLOI » s’est installé Place de La Concorde, dans le 8e arrondissement parisien. Plus de 1 200 responsables des ressources humaines issus de 450 entreprises et collectivités s'y sont mobilisés. Un forum qui s'adresse aux demandeurs d'emploi, de stage ou de formation, avec plus de 15 000 postes à pourvoir.

La Rédaction, avec Marion Lagardère