BFM Business

Retraites : un geste pour les mères et les chômeurs

BFM Business

Le gouvernement a dévoilé ce mercredi en Conseil des ministres son dispositif sur le retour partiel de la retraite à 60 ans pour les personnes ayant commencé à travailler tôt. C’est une des promesses de François Hollande et une première brèche dans la réforme de 2010.

Le décret vise à autoriser le départ à la retraite dès 60 ans, au lieu de 62 ans depuis la réforme de l’ancien gouvernement de Nicolas Sarkozy. Mais tout le monde n’y aura pas droit. Les seuls bénéficiaires seront ceux qui ont commencé à travailler avant 19 ans, à condition d’avoir cotisé pendant au moins 41 ans. 110.000 personnes seront concernées dès l’année prochaine.

Un coup de pouce aux mères de famille

Le gouvernement accorde tout de même un coup de pouce aux mères de famille. A partir de trois enfants, elles bénéficieront de deux trimestres de cotisation supplémentaires au titre des congés de maternité. Soit six trimestres au total au lieu de quatre auparavant.

-
- © -

Un geste en direction des chômeurs

Le décret contient aussi un geste en direction des chômeurs. Ils pourront cotiser deux trimestres au titre du chômage, qui n’était jusqu’ici pas pris en compte. Une extension qui devrait bénéficier aux seniors chômeurs de longue durée pour partir en retraite anticipée. Pour tous les autres, il faudra cotiser 166 trimestres soit 41 années et demi.

Un coût d’environ un milliard d’euros dès 2013

Au final, ces ajustements devraient coûter un peu plus d’un milliard d’euros dès 2013. Et jusqu’à trois milliards par an à la fin du quinquennat.