BFM Business

Retraites : forte mobilisation en vue mardi

Les syndicats espèrent une mobilisation aussi importante que le 24 juin dernier.

Les syndicats espèrent une mobilisation aussi importante que le 24 juin dernier. - -

A 4 jours de la grève contre le projet de réforme des retraites, les syndicats promettent une mobilisation au moins aussi importante que le 24 juin dernier. Le point sur les perturbations à prévoir, notamment dans les transports.

Les manifestations du 24 juin dernier avaient, selon les syndicats, rassemblé 2 millions de personnes dans la rue. Mardi 7 septembre, ils espèrent en réunir au moins autant.

Jeudi, ils ont durci leur bras de fer avec le gouvernement, profitant de l'affaiblissement politique du ministre du Travail, Eric Woerth, embourbé dans l'affaire Bettencourt. Jusqu'à présent discrètes sur le sujet, plusieurs organisations syndicales ont réclamé sa démission.

Le secrétaire général de FO, François Chérèque, considère notamment que les démélés de l'ancien trésorier de l'UMP constituent « un vrai problème pour les retraites ».

Les perturbations à prévoir mardi

Comme en juin dernier, il faut s'attendre à de grosses perturbations dans les transports publics: SNCF, RATP, mais aussi dans les réseaux de 70 grandes villes (Rennes, Bordeaux, Toulouse ou Lille). Les prévisions détaillées devraient être communiquées au plus tard lundi.

Parents d'élèves, prévoyez également une solution de repli pour vos enfants. Les enseignants seront en grève dès lundi.

Mardi, dans les cortèges, ils n'y aura néanmoins pas que des fonctionnaires. Seront également présents des salariés du privé. Débrayages prévus chez Alcatel à Lannion, chez Renault Trucks et Rhodia à Lyon, ou encore Airbus à Toulouse.

Arrêts de travail également attendus dans le secteur bancaire et les assurances.

La Rédaction d'RMC et Annabel Roger