BFM Business

La réforme des retraites entre en vigueur

-

- - -

L’augmentation de l’âge légal de départ en retraite s’applique dès vendredi : les salariés nés en 1951, après le 30 juin, doivent travailler quatre mois de plus pour pouvoir partir en retraite. Cette mesure-phare de la réforme des retraites entre en vigueur dans des conditions difficiles.

Les salariés très proches de la retraite sont aujourd’hui soumis à une double contrainte : ils doivent travailler cette année quatre mois supplémentaires pour pouvoir liquider leur retraite ; ils doivent aussi avoir cotisé 40 ans et 9 mois, soit 9 mois de plus qu’en 2008. En réalité, cette mesure touche davantage les employés et ouvriers que les cadres, qui d’ores et déjà partent souvent en retraite bien après 60 ans.

Des préretraités doivent retourner au travail

Cet allongement de l’âge légal perturbe les nombreux systèmes de départs anticipés dans les grandes entreprises : ainsi, certaines sociétés doivent faire revenir travailler certains de leurs salariés, partis depuis plusieurs années en pré-retraite, mais toujours sous contrat. Ils doivent accomplir 4 mois de plus pour être en mesure de partir enfin en retraite.

Pourtant, cela n’a pas dissuadé d’autres entreprises, Renault et Rhodia notamment, de mettre en place des dispositifs de départs anticipés (avec un gain maximal de 2 ans) pour prendre en compte la pénibilité.

Nicolas Lagrange