BFM Business

L'industrie redevient la locomotive de la croissance française

-

- - Ben Reierson - Flickr - CC

VIDÉO - Il y a peu, même les plus optimistes n'osaient en rêver. Pourtant en 2017, tous les voyants se sont mis au vert dans l'industrie, avec des carnets de commandes remplis, une reprise des investissements et des embauches.

L'industrie est aujourd'hui le secteur le plus dynamique de l'économie française. Le secteur qui marasmait depuis la crise croît actuellement presque deux fois plus vite que les services, cinq fois plus que la construction.

L'indice PMI qui mesure le rythme de l'activité industrielle a touché en fin d'année dernière son plus haut niveau depuis 17 ans. Le secteur a connu une croissance de 2%, contre 0,8% en 2016.

Dans l'automobile, l'aéronautique, le luxe, les carnets de commandes sont remplis, ils débordent même. Pour faire face à une demande soutenue en France et à l'étranger, les entreprises ont recommencé à recruter. Pour la première fois depuis 2000, le secteur a cessé de détruire des emplois.

Les usines peinent à répondre à la demande

À tel point que les entreprises ont du mal à recruter et peinent à répondre à la demande. "On n'avait pas vu une telle augmentation des retards de production depuis plus de dix ans" constate un chef d'entreprise.

Autre signe: les créations d’entreprises manufacturières ont également bondi, de 7% sur l'année, atteignant leur niveau le plus élevé depuis 2010.

Dans ce contexte, les industriels se montrent très confiants sur leur activité pour les douze mois à venir. Ils viennent d'ailleurs de relever leurs prévisions d'investissements. En hausse de 2% en 2017, ils devraient encore progresser de 4% cette année selon les prévisions.

C'est particulièrement vrai pour ceux qui fabriquent des biens d'équipement dont les investissements sont attendus en croissance de 18%. Signe que les usines tournent bel et bien à plein régime.

Justine Vassogne, édité par N.G.