BFM Business

Goodyear: les salariés d'Amiens-Nord vont entamer une "class action" aux Etats-Unis

Le site d'Amiens-Nord a fermé ses portes en janvier 2014.

Le site d'Amiens-Nord a fermé ses portes en janvier 2014. - -

L'avocat des salariés du groupe, Fiodor Rilov, a indiqué ce mercredi 30 avril qu'une plainte en nom collectif va être déposée auprès d'un tribunal de l'Ohio. Les employés accusent Goodyear de "les avoir exposés à des produits dangereux".

Les salariés du site d'Amiens-Nord de Goodyear déposent une plainte…aux Etats-Unis. Fiodor Rilov, l'avocat des employés du groupe a, en effet, indiqué ce mercredi 30 avril qu'un recours va être déposée auprès du tribunal d'Akron, dans l'Ohio, ville où se trouve le siège du constructeur de pneumatiques.

Dans cette action collective ("class action"), plus d'un millier de salariés, actuels et anciens, du site d'Amiens-Nord, accusent Goodyear de les avoir "exposés à des produits dangereux pour leur santé sans que les protections indispensables ne leur soient procurées", a expliqué l'avocat.

La plainte devrait être déposée ce mercredi

"On a même demandé aux salariés d'être les fabricants de ces produits dangereux", utilisés dans la fabrication de pneus, a-t-il ajouté. Selon lui, ces produits auraient très bien pu faire l'objet "soit de diminution dans leur quantité au sein du process de fabrication soit carrément de remplacement par d'autres produits beaucoup moins nocifs".

Les salariés n'ont pas été informés de la dangerosité de ces produits, accuse l'avocat. En outre, "il semblerait, selon des informations qui viennent de nous arriver, qu'il y ait également de l'amiante en quantité massive sur le site, et que les salariés ont été amenés pendant de très longues années à manipuler cette amiante", a-t-il encore ajouté.

La plainte devait être déposée mercredi dans la journée par un avocat américain à Akron.

Le site de Goodyear à Amiens-Nord a fermé ses portes en janvier dernier. Il employait 1.174 personnes.

J.M. avec AFP