BFM Business

SNCF: Borne évoque une amélioration et signale qu'il reste de la place dans les TGV ce week-end

La ministre de la transition écologique et solidaire s'est rendue ce matin au centre des opérations ferroviaire de la SNCF pour faire un point sur le trafic attendu en ce week-end de chassé-croisé. "Il y a du mieux", a-t-elle déclaré.

Alors que les trains étaient pris d'assaut le week-end dernier, il reste des places pour ce deuxième week-end de grands départs. La ministre de la transition écologique et solidaire Elisabeth Borne s'est rendue ce matin au centre des opérations ferroviaire de la SNCF, près de la Gare de l'Est à Paris, accompagné de Jean-Baptiste Djebbari, secrétaire d'Etat en charge des Transports.

"La SNCF s'est démenée pour que cela se passe le mieux possible comme elle l'avait fait la semaine dernière. Il y a des difficultés pour encore beaucoup de Français mais le plan de transport est conforme à ce que la SNCF a annoncé", a déclaré la ministre des Transports.

Les voyageurs assurés d'avoir un train pour leur retour

Pour ce week-end, ce sont 6 TGV sur 10 qui vont circuler, soit 1300 trains. "Il y a du mieux, avec 20% de trains en plus", a souligné Elisabeth Borne. La ministre a aussi rappelé que le service pour les enfants voyageant seuls est également assuré.

Fait étonnant, les trains ne sont pas tous pleins. "800.000 places sont offertes ce week-end, et 500.000 voyageurs ont pris leurs places", a commenté la ministre. Ce sont donc 300.000 places qui cherchent preneurs.

"Ce sont 1,5 million de personnes qui circulent habituellement lors des chassé-croisé entre les fêtes. Mais les gens se sont organisés différemment", a ajouté Jean-Baptiste Djebbari. Et de préciser que si les Ouigo, les trains à petits prix, sont pleins, un grand nombre de places vacantes demeurent dans les TGV. 

Ces voyageurs sont assurés d'avoir un train pour leur retour.

Coralie Cathelinais