BFM Business

Sibeth Ndiaye: "Je ne suis pas favorable à un référendum sur les retraites"

-

- - BFMTV

Invitée sur BFMTV, la porte-parole du gouvernement estime que le sujet des retraites est trop compliqué pour répondre par oui ou par non.

Référendum ou pas référendum sur les retraites? Alors que Cédric Villani a exprimé son souhait d'organiser une grande consultation nationale sur le sujet, Sibeth Ndiaye elle ne le souhaite pas. La porte-parole du gouvernement a exprimé ses doutes ce matin chez Jean-Jacques Bourdin. "Je n'y suis pas favorable, c'est un sujet compliqué et répondre "oui" ou "non" c'est un peu rapide", explique la porte-parole du gouvernement.

A deux semaines de la grande grève prévue le 5 décembre prochain, Sibeth Ndiaye assure qu'elle comprend que des "inquiétudes s'expriment au sujet d'une réforme de cette ampleur". Si elle-même était syndiquée à la SNCF, elle aurait "des inquiétudes en tant qu'individu": "Je me dirais: 'à quelle sauce le gouvernement veut me manger?'", confie Sibeth Ndiaye.

Pour autant, elle n'est pas exempte de reproches pour les syndicats qui appellent à la grève. "La démocratie sociale c'est de se mettre autour d'une table, d'un côté le gouvernement, de l'autre côté le gouvernement et de discuter ensemble. Je reproche à certaines organisations syndicales de ne pas s'asseoir à la table des discussions avec nous. Comment voulez-vous qu'on trouve des compromis si on ne discute pas? Oui il y aura une réforme des retraites et oui on peut faire des compromis là-dessus" conclut la porte-parole du gouvernement.

F.B.