BFM Business

Sécurité sociale: comment le gouvernement compte économiser 1 milliard d'euros

Agnès Buzin présentera la semaine prochaine le budget 2019 de la sécurité sociale.

Agnès Buzin présentera la semaine prochaine le budget 2019 de la sécurité sociale. - Bertand Guay - AFP

Le gouvernement compte négocier avec l'industrie pharmaceutique des baisses de prix supplémentaires, dans le cadre du budget 2019 de la Sécurité sociale.

Pour boucler le budget 2019 de la Sécurité sociale, le gouvernement prévoit de nouvelles baisses de prix sur le médicament. Le tout afin de réaliser "un milliard d'euros d'économies", a indiqué ce mercredi la ministre de la Santé Agnès Buzyn, sur RTL.

Elle n'a en revanche pas précisé si ces économies serviront à financer le plan santé à 3,4 milliards d'euros annoncé mardi par le président.

Chasse aux économies

Le budget de la Sécu inclut chaque année des mesures pour limiter le coût des produits de santé. Pour 2018, près de 1,5 milliard d'euros d'économies étaient ainsi programmées, dont 480 millions de baisses de prix sur les médicaments, 100 millions sur les dispositifs médicaux et 210 millions de "remises" attendues de la part des laboratoires pharmaceutiques.

Ces économies s'ajoutent à d'autres "actions" récurrentes pour freiner la hausse des dépenses de santé: transports sanitaires, arrêts de travail, chasse aux fraudeurs...

L'Assurance maladie a déjà indiqué fin juin qu'elle visait 2 milliards d'euros d'économies hors médicament en 2019.

Y.D. avec AFP