BFM Business

Réforme des retraites: "L’idée de départ se révélera catastrophique à l’arrivée", selon Christian Saint-Etienne

Christian Saint-Etienne

Christian Saint-Etienne - -

L'économiste Christian Saint-Etienne, invité de l'émission 12h L'heure H sur BFM Business, assure que la refonte annoncée des 42 régimes de retraite en un système unique est "une idée fausse".

L'économiste Christian Saint-Etienne était l'invité de l'émission 12h L'heure H sur BFM Business. Il est revenu sur la réforme des retraites préparée par le gouvernement. Ce dernier prévoit de remplacer les 42 régimes existants par un système unique selon le principe "chaque euro cotisé donnera les mêmes droits à tous".

"Quand on vous dit que tout le monde aura le même rendement pour chaque euro cotisé, vous vous dites que c’est génial. Sauf que, quand on commence à mettre le sujet sur la table, l’idée de passer de 42 régimes à un seul est une idée fausse, parce que vous avez trois types de comportement dans l’économie qui sont très différents: les salariés du privé, les salariés du public et les indépendants. Vouloir les mettre dans la même boîte ça va les contraindre", estime l'économiste.

"S’ils sont indépendants, laissons les indépendants"

"Par exemple, les indépendants peuvent décider, pendant quelques années, de cotiser moins pour investir davantage dans leur outil de production. Ils n’auront plus cette marge de manœuvre. S’ils sont indépendants, laissons les indépendants. Cette idée d'un habit collectif, c’est un problème", poursuit Christian Saint-Etienne.

"On prend en exemple la Suède ou d’autres pays, mais il y a encore des régimes spéciaux qui y sont conservés. Et, de fait, le gouvernement annonce chaque jour qu’il va conserver trois, quatre, cinq régimes spéciaux. Je pense que l’idée de départ se révélera catastrophique à l’arrivée", assure-t-il.

J. B.