BFM Business

Réforme des retraites avant l'été? "On n'est pas à quelques mois près" tempère Le Gendre

Invité sur le plateau de Good Morning Business, sur BFM Busines, le patron de la majorité à l'Assemblée nationale assure que la réforme "sera mise en place pendant le quinquennat". Sans plus de précisions.

La réforme des retraites va-t-elle être reportée sine die? Alors que les grèves se multiplient (RATP, SNCF, pompiers…) pour contester les premières orientation prises, l'exécutif semble vouloir temporiser, quitte à prendre plus temps pour rendre la réforme effective.

Du côté de la majorité parlementaire, on assure qu'elle n'est pas enterrée. "Ce qui est important" explique Gilles Le Gendre, président du groupe La République en Marche à l’Assemblée nationale, invité sur BFM Business dans l'émission Good Morning Business ce lundi, "c'est de faire la différence entre la mise en place de la réforme et sa mise en œuvre".

"La mise en place, c'est de faire en sorte que, dans un délai raisonnable qui n'est pas encore arrêté, nous puissions voter la réforme et que nous incluions dans cette réforme l'ensemble des éléments qui auront été actés par la négociation qui a commencé il y a quelques semaines et qui va se prolonger pendant plusieurs mois" souligne-t-il.

Une mise en place "pendant le quinquennat"

"Ensuite, il y a la mise en œuvre. Elle peut prendre plusieurs années, notamment pour certains régimes pour lesquels la convergence vers le régime unique pose des problèmes particuliers, nécessite des mesures d'accompagnement particulières. Mais une fois que la mise en place aura été votée, l'essentiel aura été réalisé", assure le patron des députés LREM. "Nous savons que c'est une réforme ambitieuse, donc c'est normal que ce soit une réforme dont la mise en œuvre, elle, prendra plus de temps."

Alors sur quel calendrier table la majorité? "On a évoqué, quand on a engagé la deuxième phase de négociations, c’est-à-dire l'actuelle, l'idée de l'été. Mais pour une réforme de cette nature (…), on n'est pas à quelques semaines ou quelques mois près" tempère-t-il. Une façon de dire que la réforme pourrait effectivement traîner dans le temps. "Ce qui est certain, c'est que cette réforme sera mise en place pendant le quinquennat, avec une application qui, elle, prendra du temps."

Thomas Leroy