BFM Business

Les excuses de Pierre Gattaz après le slogan du Medef contre l'éducation

Le président du Medef Pierre Gattaz, le 31 août 2017 à l'Hôtel Matignon à Paris.

Le président du Medef Pierre Gattaz, le 31 août 2017 à l'Hôtel Matignon à Paris. - Alain Jocard - AFP

Le président du Medef s'est excusé du slogan "Si l'école faisait son travail, j'aurais du travail!", diffusé par le syndicat patronal.

Le président du Medef Pierre Gattaz s'est excusé ce jeudi soir d'un slogan controversé sur l'école diffusé par le syndicat patronal. 

"Si l'école faisait son travail, j'aurais du travail!". Ce slogan, associé à un manifeste pour l'éducation intitulé "Eduquer mieux, former toujours", publié en juin 2017, a d'abord été dénoncé mercredi dans un communiqué de la Fédération syndicale unitaire (FSU). 

Le ministre de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer s'est dit "consterné" et a demandé un "retrait immédiat" du slogan de la campagne de communication.

"Pierre Gattaz m'indique qu'il retire le slogan malvenu et me prie de transmettre les très sincères excuses du Medef aux enseignants", a-t-il ajouté quelques heures plus tard. 

Une "bannière maladroite"

Le syndicat patronal a tout d'abord assumé et repris le slogan sur son compte Twitter, affublé du hashtag #MaBlagueNulle, avant de faire machine arrière et d'évoquer une "bannière maladroite". 

Ce jeudi soir, le président du Medef a posté une vidéo sur le même réseau social pour présenter ses excuses. 

"Je vois qu'il y a une polémique actuellement avec une campagne de communication Medef sur l'éducation", a-t-il reconnu. Insistant sur la nécessité de "réformer" le système éducatif français, il a soutenu que le thème devait "être mis sur la table, avec courage".

"Par contre, je m'excuse auprès des professeurs, des enseignants qui auraient pu se sentir visés par cette campagne qui ne les touchait pas du tout, qui ne les visait pas du tout. J'ai trop de respect pour eux. C'est le système qu'il faut revoir, et je voudrais le faire avec eux", a assuré Pierre Gattaz. 
Liv Audigane