BFM Business

Le fisc est prié d'être compréhensif avec les entreprises

Bernard Cazeneuve veut rassurer les entreprises

Bernard Cazeneuve veut rassurer les entreprises - -

Bernard Cazeneuve, le ministre du Budget, a demandé à l’administration fiscale de créer un climat de confiance avec les entreprises. Ce qui devrait se traduire par des contrôles moins fréquents.

Le fisc est encouragé à nouer des relations de confiance avec les entreprises. C'est le message adressé, jeudi 12 septembre, par Bernard Cazeneuve à des responsables du fisc. Le ministre du budget tient ainsi un discours pro-entreprise initié par François Hollande.

Déjà en juin dernier, devant un parterre de chefs d'entreprises lors des Assises de l'Entreprenariat, François Hollande avait tenté de rassurer son auditoire. Son message ? Ne pas craindre le fisc. Et la promesse de limiter les contrôles.

Dédiaboliser l'entreprise

Jeudi 12 septembre, Bernard Cazeneuve, avec la même volonté d'apaisement, est allé adapter son discours du côté de l'administration fiscale. Il s'agit avant tout de dédiaboliser l'entreprise "trop souvent perçue comme un lieu d'exploitation et d'accumulation de richesses", selon le ministre du budget. Il a donc insisté auprès des agents du fisc sur la relation de confiance qu'ils doivent nouer avec les entreprises, qui ont un rôle déterminant à jouer dans ce contexte de reprise de l'économie!

Concrètement, cela devrait se traduire par des contrôles moins fréquents, plus simples. Bernard Cazeneuve cherche ainsi à décrisper les liens entre le fisc et l'entreprise, au moment où il s'apprête à lutter contre l'optimisation fiscale dite agressive.

Mathieu Jolivet