BFM Business

François Ecalle : « Un recul de l’âge de la retraite est indispensable »

François Ecalle, président de Fipeco et ancien rapporteur général sur les finances publiques, était l’invité de l’émission 12H L’Heure H. Il est revenu sur la prochaine réforme des retraites.

Les recommandations pour la réforme des retraites ont été précisées par les haut-commissaire Jean-Paul Delevoye en plein milieu de l’été. La ministre des Solidarités et de la Santé, Agnès Buzyn, a confirmé mercredi qu’une concertation sur ces propositions serait bientôt organisée. François Ecalle, président de Fipeco et ancien rapporteur général sur les finances publiques, était l’invité de l’émission 12H L’Heure H.

« Je pense qu’un recul de l’âge de la retraite est indispensable. La création d’un système universel est une très bonne réforme, mais c’est une réforme de très long terme, qui va être très difficile, parce que si vous voulez harmonisez tous les régimes actuels, toutes les modalités de calcul des pensions, dans un système unique, en fonction du nombre de points, vous allez forcément avoir beaucoup de gagnants et beaucoup de perdants si vous ne voulez pas augmenter considérablement les dépenses publiques, qui sont déjà très élevées », observe François Ecalle.

« Je pense qu’on appliquera cette réforme qu’aux nouveaux entrants sur le marché du travail. Ça va prendre énormément de temps. C’est ce qu’on a dit aux cheminots, c’est qu’on a fait par le passé pour la Poste et France Télécom. Je ne vois pas d’autres solutions, sinon ce sera ingérable. On va rester avec les régimes actuels pendant un certain temps, et on peut jouer sur les instruments actuels pour reculer l’âge de départ à la retraite, comme le nombre de trimestres pour avoir le taux plein », poursuit-il. 

La rédaction