BFM Business

Jauge, pass sanitaire: comment les salons et les foires s'organisent pour maintenir leurs événements

Le salon nautique à Paris en 2012 (image d'illustration)

Le salon nautique à Paris en 2012 (image d'illustration) - ERIC FEFERBERG / AFP

Les organisateurs de salons et de foires se préparent à rouvrir dans un mois. Beaucoup ont prévu des événements hybrides mais des incertitudes demeurent, notamment sur la question du pass sanitaire.

Durement frappé par la crise, le secteur de l'événementiel se prépare à redémarrer progressivement. A compter du 9 juin, les organisateurs pourront reprendre leur activité avec 50% de l'effectif, dans la limite de 5000 personnes. Mais des incertitudes demeurent.

La Foire de Bourges, qui débutera dès le lendemain, du 10 au 14 juin, attend encore des précisions du gouvernement concernant le fameux pass sanitaire. Les députés de l'Assemblée nationale ont voté mardi soir, en seconde délibération, la création de ce pass, qui conditionnera l'accès à de grands événements rassemblant plus de 1000 personnes.

"Personne ne voudra faire de test PCR avant de venir, ce n'est pas comme pour partir en voyage. Quant aux vaccinés, cela suppose qu'ils aient eu la deuxième dose. Devoir réclamer le pass sanitaire serait rédhibitoire, on perdrait une grande partie des visiteurs", déplore Patrick Ponchon, directeur de Jeanne & Louis, qui produit la Foire de Bourges.

Fixer la jauge sous les 1000 visiteurs pour échapper au pass sanitaire

A moins d'un mois de l'ouverture, les organisateurs de la Foire de Bourges cherchent des solutions. Agrandir la surface de l'événement n'aurait servi à rien puisque le projet de loi relatif au pass sanitaire fixe le seuil à 1000 personnes, qu'importe qu'elles soient rassemblées dans un lieu de 1000 m2 ou de 10.000 m2.

Les organisateurs avaient également envisagé de proposer des tests rapides à l'entrée. "Cette solution aurait présenté un double avantage puisqu'on aurait ainsi participé à la détection du virus. Mais a priori, elle n'a pas été retenue", regrette Patrick Ponchon.

"C'est assez flou. Ce qu'on a compris, c'est que le pass sanitaire devient obligatoire quand il y a plus de 1000 personnes en simultané. Donc on hésite à fixer la jauge à 1000 visiteurs pour ne pas avoir à réclamer le pass", avance Patrick Ponchon.

L'événement attire en temps normal 30.000 personnes. En 2020, la Foire de Bourges avait été décalée à septembre en raison de la crise sanitaire. Le report n'avait plu ni aux exposants, ni aux visiteurs, dont le nombre avait chûté à 17.000. Reporter l'édition 2021 n'était donc pas envisageable. D'autant plus qu'à cause des autres reports, le mois de septembre est déjà bien chargé.

Miser sur un événement hybride

Le salon VivaTech, consacré à l'innovation technologique et aux start-up, se déroulera bien Porte de Versailles à Paris, du 16 au 19 juin, alors que son édition 2020 avait été annulée. Habituellement, l'événement se tient sur trois jours, mais une journée supplémentaire a été ajoutée pour étaler le nombre de visiteurs.

Comme beaucoup d'autres salons, pour la première fois, VivaTech sera un événement hybride. Les conférences seront restransmises en ligne mais les visiteurs, majoritairement des professionnels, pourront tout de même venir sur place.

Cette forme d'événements devrait se poursuivre, même après la crise, prévoit une étude de LinkedIn. Selon elle, 60% des futurs évènements B2B en France auront des déclinaisons virtuelles. Trois raisons majeures justifient cette évolution: le virtuel est "à l'épreuve" de la crise sanitaire, il permet de rentabiliser les événements et il offre une accessibilité au monde entier sans avoir besoin de voyager.

"Le format phygital a certainement de beaux jours devant lui", abonde un représentant de l'Union française des métiers de l'événement (Unimev), qui se félicite que cela participe à les rendre "plus éthiques" et "plus durables".

Selon l'Unimev, beaucoup d'événements avaient été reportés juste avant l'annonce du calendrier de réouverture. La reprise devrait donc surtout intervenir en septembre.

https://twitter.com/Pauline_Dum Pauline Dumonteil Journaliste BFM Tech