BFM Business

Bruno le Maire sonne la mobilisation générale pour maintenir la reprise économique

Le ministre de l'Economie Bruno Le Maire à Paris, le 8 avril 2021

Le ministre de l'Economie Bruno Le Maire à Paris, le 8 avril 2021 - Eric PIERMONT © 2019 AFP

Dans une interview au JDD, le ministre de l'Économie et des Finances exhorte les consommateurs et les entreprises à consolider le rebond observé depuis le déconfinement.

Oui, la reprise est là, le rebond est "net" et l'économie "repart", se félicite Bruno Le Maire dans un entretien accordé au JDD ce dimanche. Depuis le 19 mai, date de réouverture des commerces et des terrasses, la consommation est en effet au beau fixe avec des taux de croissance à trois chiffres.

L'enjeu est désormais de maintenir cette tendance forte dans le temps. Le ministre de l'Économie appelle ainsi les consommateurs à soutenir "les secteurs les plus malmenés. Allez au restaurant, au cinéma, dans les festivals, séjournez dans les hôtels, allez dans les théâtres, achetez des livres", exhorte-t-il.

"Toutes les entreprises doivent se poser la question de l'amélioration des bas salaires"

"Profitez aussi des aides disponibles: France Relance, c'est fait pour vous. Continuez à utiliser les primes pour la rénovation thermique des logements: 300.000 MaPrimeRénov' ont été attribuées en cinq mois au lieu de 200.000 en 2020. Recourez à la prime à la conversion de 5000 euros et au bonus de 7000 euros l'achat d'un véhicule électrique. Et si vous le pouvez, continuez de placer votre épargne dans l'économie française, notamment dans les plans d'épargne retraite", poursuit-il.

Le locataire de Bercy veut également mobiliser les chefs d'entreprise "qui retrouvent des couleurs". "Je dis: 'embauchez! Utilisez massivement le plan national 1 jeune, 1 solution', 1,5 million de jeunes ont ainsi été recrutés depuis août 2020. C'est notre défi le plus important: faire une place aux jeunes et leur trouver un emploi".

Les entreprises se doivent également d'assurer "la cohésion sociale" surtout celles opérant en première ou deuxième ligne. "L'État a pris sa part en mettant en place des mécanismes de revalorisation des revenus salariés", souligne Bruno Le Maire. "Toutes les entreprises qui le peuvent doivent se poser la question des conditions de travail et de l'amélioration de la rémunération des bas salaires."

Olivier Chicheportiche Journaliste BFM Business