BFM Business

Une pension de retraite sur dix est mal calculée

La Cour des comptes note qu'un pension versée sur dix à un retraité est mal calculée.

La Cour des comptes note qu'un pension versée sur dix à un retraité est mal calculée. - -

La Cour des comptes, qui dénonce ce lundi 1er juillet un déficit de la caisse des retraites minoré de 4 milliards d'euros, pointe aussi le calcul erroné d'un dixième des pensions.

Le déficit du régime général des retraites est plus important que prévu. Selon les calculs de la Cour des Comptes, publiés ce 1er juillet, 4 milliards d'euros ont été oubliés. Dans son rapport, l'institution demande à certaines Caisses d'assurance vieillesse de s'y reprendre à deux fois avec leur calculette: près d'une pension de retraite versée sur dix a été mal calculée.

En 2012, certains retraités ont été un peu plus chanceux que d'autres, quand l'administration s'est trompée, en leur faveur, en calculant le montant de leurs pensions. Pour d'autres, elle s'est trompée aussi, mais plutôt en leur défaveur.

Les caisses régionales mises en cause

D'après les magistrats de la rue Cambon, les erreurs, favorables ou pas, concernent 9% des pensions versées. A l'origine des fautes: la manière dont sont comptabilisées les carrières des retraités. C'est une histoire de quelques euros, par mois, voire par an. Et finalement, cela n'a pas un gros impact financier.

Mais les magistrats appellent les caisses régionales à se reprendre. Au piquet surtout: celles de Nord-Picardie, du Languedoc-Roussillon, de Midi Pyrénées, et celle du Sud-Est. Ces quatre caisses rassemblent près du quart des prestations versées. La Caisse d'assurance vieillesse a une marge d'erreur: elle a convenu avec l'Etat de ne pas dépasser 6%. Là, avec 9% de pensions mal calculées, elle est clairement dans le rouge…

Pauline Tattevin