BFM Business

Laurence Parisot rappelle que le secteur public est le principal bénéficiaire des CDD

Bercy est l'un des ministères qui emploie le plus de non-titulaires

Bercy est l'un des ministères qui emploie le plus de non-titulaires - -

Ce vendredi matin sur BFMTV, Laurence Parisot a mis en cause l'Etat qui abuserait des contrats courts. Selon le rapport 2013 sur l'emploi dans le secteur public, ce dernier emploie effectivement 897 743 personnes en contrats courts.

Trop de CDD dans les entreprises ! C'est l'une des critiques faites aux patrons par le gouvernement. Michel Sapin, le ministre du Travail, veut même pénaliser ceux qui recourent systématiquement à ces contrats à durée déterminé.

Ce vendredi 4 janvier, sur BFMTV et RMC, la présidente du Medef a retourné le compliment au gouvernement. En France, aujourd'hui, le secteur public est le principal utilisateur de ces contrats courts, a-t-elle rappelé. L'Etat n'a effectivement pas de leçon à donner. Selon le rapport 2013 sur la fonction publique annexée au projet de loi de finances, l'Etat, les collectivités locales, les hôpitaux et les établissements publics employaient très exactement 897 743 agents non titulaires fin 2010.

En d'autres termes, près de 30% des agents publics sont des personnels recrutés en CDD de droit public, en général pour trois ans renouvelables une fois, et qui n'ont pas l'assurance d'être tous titularisés un jour. Entre 2000 et 2010, la part des non-titulaires dans le public est passée globalement de 14,8% à 17,%, note le rapport.

17,2% de non-titulaires

Dans le détail, l'Etat est le premier utilisateur de CDD en France avec 363 467 non-titulaires pour 1,4 million de titulaires bénéficiant de la sécurité de l'emploi. Les collectivités locales en emploient 350 600 pour 1,4 million de titulaires, et les hôpitaux respectivement 183 662 et 821 542.

Tous les ministères ne sont pas concernés de la même manière. Ceux de l'Economie et du Travail ainsi que les établissements qui en dépendent emploient le plus de non-titulaires : 80% ! La Culture et l'Agriculture ne sont pas mal placées avec environ 40% de CDD.

A l'inverse, les ministères régaliens que sont l'Intérieur, la Défense et la Justice, en comptent moins de 5%. L'éducation nationale, premier employeur de France avec plus d'un million d'agents, n'a que 9% de CDD dans ses rangs.

Si bon nombre de non-titulaires occupe des emplois d'exécution, certains postes d'encadrement voire de direction sont confiés à des CDD, l'Etat n'arrivant pas toujours à trouver les bons profils parmis ses propres fonctionnaires.

Depuis une dizaine d'années, les gouvernement successifs, sous la pression des syndicats de fonctionnaires,ont mis en place des plans de résorption de la précarité passant par la titularisation des contractuels. Mais les contraintes budgétaires rendent désormais plus difficile ces titularisations.

Patrick Coquidé