BFM Business

Jean-Marc Ayrault: "dix ans pour réformer la fiscalité"

Le Premier ministre achève le 8 décembre son voyage officiel en Chine

Le Premier ministre achève le 8 décembre son voyage officiel en Chine - -

A l'occasion de son voyage officiel en Chine, le chef du gouvernement est revenu sur la remise à plat de la fiscalité qu'il a lancée le 19 novembre. Selon lui, il faudra au moins deux quinquennats pour aboutir.

François Hollande avait évoqué la durée du quinquennat. Aujourd'hui Jean-Marc Ayrault parle, lui, de deux quinquennats pour réformer la fiscalité française.

"Elle ira jusqu'au bout, même au-delà du quinquennat. Elle se fera par étapes, sans brutalité. Après, il y a la réforme de la fiscalité des collectivités locales. Il faut deux quinquennats, il faut dix ans", a-t-il expliqué en marge de son voyage officiel en Chine, ce 8 décembre.

Ayrault bashing, Hollande bashing

Concernant les consultations qui viennent d'avoir lieu avec les partenaires sociaux et les responsables politiques, Jean-Marc Ayrault a affirmé: "tout le monde s'accorde sur la complexité du système. Avec tous mes interlocuteurs, on a parlé du niveau de la dépense publique".

"Mes consultations vont permettre à chaque organisation de sortir de l'ambiguïté", a -t-il ajouté. "C'est facile d'être dans l'ambiguïté, c'est facile de dire il y a trop d'impôts, sans dire comment on fait des économies".

Le Premier ministre a également fait quelques confidences sur son action et sur son image. "On sait où on va et on sait comment on y va" (..) "Je n'ai jamais perdu mon sang-froid. La zénitude est une très bonne vertu. Il faut qu'elle soit partagée. Il y a des périodes comme cela où elle ne l'est pas assez".

Il a déploré "le Ayrault bashing, le Hollande bashing". " On est habitués, mais le France bashing, c'est agir contre son pays".

P.C et AFP