BFM Business

Hollande veut transformer un Etat "trop lourd, trop lent, trop cher"

François Hollande compte simplifier l'Etat pour le rendre plus efficient.

François Hollande compte simplifier l'Etat pour le rendre plus efficient. - -

Le président de la République a déclaré, ce mardi 7 janvier, à l'occasion de ses vœux aux corps constitués que l'Etat doit changer pour "être utile au pays".

François Hollande pave le chemin pour réformer l'administration. "L'Etat doit changer", a-t-il déclaré, ce mardi 7 janvier aux représentants des grandes administrations, à l'occasion de ses vœux aux corps constitués.

Le président a mis l'administration au défi de réussir la mue d'un Etat jugé "trop lourd, trop lent, trop cher", à l'organisation "mystérieuse".

"L'Etat doit changer, il ne doit pas changer pour changer, (mais) pour être utile au pays", a-t-il déclaré devant des centaines de personnes et une grande partie du gouvernement. "L'Etat n'est pas un but en soi, c'est un instrument au service de la Nation."

"La simplification, un enjeu économique"

François Hollande a rappelé le cap des économies, préférées aux hausses d'impôts rejetées par l'opinion. "Réformer l'Etat, c'est le rendre plus efficace", a-t-il dit. "Pour être efficace, l'Etat doit dépenser moins : c'est une question de souveraineté s'il veut maîtriser sa dette, mais aussi une question de pouvoir d'achat si on veut éviter que le redressement passe par des prélèvements supplémentaires".

Le gouvernement a déjà engagé une série de mesures visant à économiser 50 milliards d'euros d'argent public d'ici 2017. Un "choc" de simplification a aussi été lancé à destination des particuliers et des entreprises. L'allégement des normes et la stabilisation des règles fiscales sont au coeur du "pacte de responsabilité" proposé à ces dernières lors des voeux présidentiels du 31 décembre.

"C'est un enjeu économique, la simplification", a expliqué ce mardi François Hollande. "Trop de chefs d'entreprise, face à des déclarations sociales trop nombreuses, renoncent à embaucher".

"Un seul clic pour toutes les déclarations"

François Hollande devrait lever le voile sur ce pacte de responsabilité, jeudi, lors d'un déplacement à Toulouse.

A l'adresse des particuliers, le président a lancé l'idée d'une demande "simplifiée pour les principales prestations sociales" comme le minimum vieillesse, le revenu de solidarité active (RSA) et la couverture maladie universelle (CMU).

"Un seul clic pour toutes les déclarations", a résumé le chef de l'Etat, qui a annoncé par ailleurs l'ouverture "le mois prochain" d'une antenne de Pôle Emploi à Clichy-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), ville symbole du malaise des banlieues.

J.M. avec Reuters