BFM Business

Bernard Cazeneuve: "Il n'y aura pas de remise en cause du PEL"

Bernard Cazeneuve, le ministre du Budget, a rappelé ce 6 janvier sur BFMTV l'importance des économies budgétaires

Bernard Cazeneuve, le ministre du Budget, a rappelé ce 6 janvier sur BFMTV l'importance des économies budgétaires - -

Le ministre du Budget était l'invité de BFMTV et RMC ce 6 janvier. Il est en particulier revenu sur la volonté du chef de l'Etat de poursuivre la baisse des charges des entreprises. Il a aussi démenti la remise en cause des avantages fiscaux du PEL.

Oui il y aura bien de nouveaux allégements de charges sur les entreprises. Mais Bernard Cazeneuve n'a pas voulu s'engager plus avant dans les détails.

Invité de BFMTV et RMC, ce lundi 6 janvier, le ministre délégué au Budget a affirmé: "la baisse des charges des entreprises est notre politique mais n'est pas la seule". Il a ainsi cité les efforts du gouvernement en matière d'emplois aidés qui créent de la croissance. "Il faut aussi de la demande", a-t-il ajouté.

"La baisse des charges des entreprises, c'est déjà le cas", a-t-il lancé, rappelant le CICE, " 10 milliards de baisses en 2014, 16 en 2015 et 20 en 2017", mais aussi les 2 milliards d'allégement de la fiscalité des entreprises déjà actée.

Contreparties

Bernard Cazeneuve a rappelé que ces baisses de charges seraient essentiellement financées par des économies publiques. Pas question d'augmenter de nouveau la TVA ou la CSG, "ce n'est pas prévu".

En revanche, il a insisté sur la nécessité pour les entreprises d'accroître le dialogue social et de créer des emplois sans qu'il n'ait évoqué ouvertement le mot "contreparties".

Il a cependant laissé plané l'hypothèse d'un texte législatif pour "mettre sur le métier" ce qui sera sorti du dialogue social.

Le PEL préservé

Enfin Bernard Cazeneuve est revenu sur une éventuelle réforme du plan d'épargne logement (PEL) évoquée depuis quelques jours. "Il n'y aura pas de remise en cause des avantages dont bénéficient les titulaires de PEL" : prime et régime fiscal. Sa collègue Cécile Duflot, a affirmé la même chose ce matin. Cependant,"si l'on peut améliorer ce produit, nous le ferons", a-t-il confié.

P.C