BFM Business

Baromètre BFM Business: le pacte de responsabilité ne convainc pas les Français

La dernière vague du baromètre BFM note une baisse de confiance des Français en l'économie

La dernière vague du baromètre BFM note une baisse de confiance des Français en l'économie - -

La dernière vague du baromètre BVA BFM Challenges Axys Consultants montre une nouvelle baisse de confiance des Français. S'ils approuvent le pacte de responsabilité, ils doutent de son efficacité en matière d'emploi. Quant aux baisses d'impôts, ils souhaitent que ce soit pour les leurs!

Petit moral des Français en ce début février, selon le baromètre BVA pour BFM, Challenges et Axys Consultants. 70% des personnes interrogées se disent moins confiantes quant à l'avenir de la situation économique en France. C'est 3 points de plus qu'en janvier. Ils ne sont plus que 26% à se déclarer plus confiants (-4 points).

Visiblement, le pacte de responsabilité de François Hollande ne convainc pas -encore- de la possibilité de créer des emplois en nombre. Quatre Français sur dix seulement estiment qu'il aura rôle positif en la matière. Les sympathisants de droite, pourtant à priori favorables aux mesures d'allégement des charges qu'il prévoit, sont les plus nombreux à douter de l'effet du pacte présidentiel.

Baisser les impôts des particuliers avant celui des entreprises

La réforme fiscale promise par François Hollande et Jean-Marc Ayrault suscite des avis plus clairs. Pour 62% des Français, la priorité est de diminuer les impôts des particuliers alors que seulement 35% affirment qu'il faut réduire d'abord ceux des entreprises, comme l'a annoncé l'exécutif. Même les sympatisants de droite sont majoritairement favorables à cet priorité.

Mais pour baisser les impôts, l'Elysée comme Matignon ont mis l'accent sur la réduction des dépenses publiques. La moitié tout juste des Français se dit inquiet par ce objectif, contre 48% qui s'estiment rassurés. Les sympatisants de gauche sont logiquement plus inquiets que ceux d'opposition sur ce point (respectivement à 45% et 52%).

publié par BFMBusiness

P.C