BFM Business

Après l'emploi, Hollande cible la compétitivité des entreprises

IX Blue propose notamment des solutions techniques aux groupes pétroliers qui exploitent des gisements offshore.

IX Blue propose notamment des solutions techniques aux groupes pétroliers qui exploitent des gisements offshore. - -

Le président de la République visite ce jeudi 8 août la société IX Blue, à Marly le Roi, une ETI spécialisée dans les hautes technologies. L'occasion pour le chef de l'Etat de vanter les mécanismes d'aide aux entreprises.

Vendée, Dordogne, Gers, Ile-de-France: le chef de l'Etat français ne chôme pas en ce mois d'août, et multiplie les visites éclairs sur le terrain. Jusque-là, la thématique principale était constituée par l'emploi et la "boite à outil" anti-chômage du gouvernement. Aujourd'hui, le thème est l'innovation et la compétitivité des entreprises françaises.

François Hollande se rend ainsi, ce jeudi 8 août, sur le site de la société IX Blue à Marly le Roi, un modèle du type d'entreprises que cible François Hollande: celles qui innovent, anticipent les crises et reflètent l'économie de demain.

Spécialiste des hautes technologies marines, cette ETI (entreprise de taille intermédiaire) propose notamment des sonars et des GPS pour bateaux, aussi bien à usage civil que militaire. Cet "acteur majeur dans l'offshore pétrolier", comme elle se présente, fournit aussi des systèmes de navigation pour exploiter les gisements d'hydrocarbures sous-marins.

Opération promotion pour la BPI

Mais surtout, l'entreprise a vu son chiffre d'affaires doubler en quatre ans, passant de 26 à 50 millions d'euros. Un chiffre d'affaires qu'elle réalise à 80% hors de France. Un contre-exemple parfait pour ceux qui mettent en cause le manque de compétitivité de l'Hexagone à l'international.

La visite de cette entreprise va enfin permettre au président de promouvoir la Banque publique d'investissement, dont le directeur général regrettait en juin que trop peu d'entreprises la sollicitent. Justement, IX Blue, société non-cotée, avoue compter sur les différents mécanismes d'aide de l'Etat pour financer ses projets.

D'après les services de l'Elysée, elle devrait faire appel sous peu à la BPI. A l'occasion de cette visite de François Hollande, la direction sera d'ailleurs invitée à donner son avis sur les systèmes de soutien aux entreprises mis en place par le gouvernement.

Nina Godart