BFM Business

Dopé par un regain de croissance, Carrefour annonce un rachat de 500 millions d'euros d'actions

Le numéro 1 européen de la grande distribution a vu son chiffre d'affaires progresser de 4,2% au premier trimestre dont 3,5% en France. La société va racheter pour un demi-milliard d'euros de ses propres actions.

Le plan choc de Carrefour commence-t-il à porter ses fruits? Après une année particulière marquée par le Covid et l'échec du rachat par la canadien Couche-Tard, le distributeur a gardé un rythme élevé de croissance au premier trimestre.

Sur les trois premiers mois de l'année, Carrefour a fait état d'un chiffre d'affaires de 18,56 milliards d'euros, en hausse de 4,2% à périmètre comparable, porté par ses marchés clés. La croissance de ses ventes a atteint 3,5% en France à données comparables, 1,7% en Espagne et 11,6% au Brésil.

Le marché est positif, la crise covid a ramené les clients en magasin, faute de pouvoir aller ailleurs et notamment en magasin, explique dans Good Morning Business Olivier Dauvers, spécialiste de la grande distribution. Il faut souligner c’est que Carrefour va plus vite que le marché. C’est notamment le cas en France: le marché de la grande distribution évolue +1,4% sur le premier trimestre. Carrefour fait plus du double : 3,5%".

Une croissance française tirée par les supermarchés

En France, la croissance a été particulièrement tirée par les supermarchés qui ont progressé de 7% au premier trimestre. Les hypermarchés ont eu connu une embellie avec une croissance de 3,3% de leurs ventes.

Le circuit de la proximité a en revanche reculé en 2021 avec une baisse de 2,7% de chiffre d'affaires. Des chiffres qui contrastent avec ceux de l'année précédente qui avait été marquée par la crise du Covid et de nouveaux modes d'achats davantage tournés vers les petits magasins de proximité.

Un programme de rachat d'actions pour 500 millions d'euros

Carrefour a annoncé mercredi un programme de rachat de ses propres actions pour un
montant de 500 millions d'euros cette année, qui témoigne de sa confiance dans le succès de son plan de redressement après un solide premier trimestre. "Nous sommes orientés vers les actionnaires", a résumé Alexandre Bompard devant les analystes, précise Les Echos.

Le numéro un européen de la grande distribution, qui s'est renforcé le mois dernier au Brésil avec le rachat de Grupo BIG pour environ 1,1 milliard d'euros, a confirmé ses objectifs financiers et opérationnels dans le cadre du plan stratégique Carrefour 2022.

On sent bien que le patron actuel a envie de montrer que le premier mandat qu’il a reçu, qui s’achève en théorie l’année prochaine, est positif. On voit bien depuis quelques mois, il y a une course au cours de Bourse et là, tout est fait. J’ai rarement vu un communiqué de presse de Carrefour avec autant de détails sur les bons chiffres, qui a vraiment envie de se montrer sous son meilleur jour, analyse Olivier Dauvers. Racheter des actions c’est faire plaisir aux actionnaires et faire monter le cours".

Carrefour a lancé en janvier 2018 un plan sur cinq ans pour réduire ses coûts et doper ses investissements dans le commerce électronique face à la concurrence d'Amazon.

Frédéric Bianchi
https://twitter.com/FredericBianchi Frédéric Bianchi Journaliste BFM Éco