BFM Business

Vins des Hospices de Beaune: de bonnes ventes 2014

La 154e vente des Hospices de Beaune, la plus grande vente de charité vinicole au monde, se tenait ce 16 novembre.

La 154e vente des Hospices de Beaune, la plus grande vente de charité vinicole au monde, se tenait ce 16 novembre. - Stefan Bauer - Wikimedia – CC

La pièce de charité de la 154ème vente des Hospices de Beaune, un Corton-Bressandes Grand cru, a été adjugée dimanche pour 220.000 euros à des acheteurs québécois.

La 154e vente des Hospices de Beaune, la plus grande vente de charité vinicole au monde, s'est achevée sur une belle vente, ce 16 novembre. La pièce de charité, un fût de Corton-Bressandes, un grand cru bourguignon, a été adjugé pour 220.000 euros à des acheteurs québécois.

Le directeur général de la maison de négoce Bichot, Albéric Bichot a expliqué "s'être mis à six" avec ses clients québécois pour acquérir la "Cuvée des présidents", vendue sous le marteau d'Adriana Karembeu et de Michel Drucker, parrains de cette 154e vente des Hospices de Beaune.

Grâce à ces deux animateurs de choc, les enchères ont largement dépassé les 131.000 euros de la pièce de charité de 2013. Adriana Karembeu avait offert au seuil de 200.000 euros ses lunettes "parées de vrais diamants", tandis que Michel Drucker avait promis un "dîner avec George Clooney à 300.000 euros et à 400.000, avec Angelina Jolie".

Des fonds pour la rénovation de l'hôpital

Le bénéfice de la vente de cette cuvée sera reversé à deux associations, "Toutes à l'Ecole", qui finance la scolarisation de jeunes filles au Cambodge, et la Fondation Imagine, en faveur de la recherche sur les maladies génétiques.

Le reste de la vente des Hospices de Beaune revient à l'institution hospitalière qui s'en servira pour financer la modernisation de l'hôpital de la ville et l'entretien du bâtiment historique de l'Hôtel-Dieu.

En 2013, la vente, où avaient été proposées 443 pièces (fûts de 228 litres) de 43 cuvées, avait rapporté la somme record de 6,3 millions d'euros.

Le montant total des recettes du millésime 2014 n'est pas encore connu, mais selon les le président de l'Union des maisons de vins de Bourgogne, Frédéric Drouhin, "il devrait y avoir une stabilité sur les blancs, qui sont bons et il y en a peu. Il serait logique qu'il y ait une baisse sur les rouges car il y en a plus", a-t-il dit. La maison Christie's, qui organise cette vente, avait prévenu que "l'intérêt (était) là". 

N.G. avec AFP