BFM Business

Vêtements, jouets, cinéma: les Français ont sorti leur carte bancaire lors du déconfinement

Au déconfinement, les Français se sont rués dans les magasins, en témoignent les chiffres du groupement des cartes bancaires. L'habillement, les jouets et le sport sortent grands gagnants.

Après quatre semaines de confinement, marquées par la fermeture des commerces "non-essentiels" et des centres commerciaux, les Français ont eu une furieuse envie de consommer. Les chiffres le confirment: ils se sont rués dans les magasins.

Le 19 mai, jour de la réouverture, le groupement des cartes bancaires note même un rebond spectaculaire des dépenses comparé à la même période en 2019, avant la crise sanitaire. La comparaison est établie par rapport à cette année-là, jugée plus normale que 2020 concernant les habitudes de consommation des Français.

Le jouet, le sport et l'habillement, grands gagnants

Tous les secteurs profitent de l'effet déconfinement, à l’exception de la restauration traditionnelle, freinée par les jauges à respecter. Le 19 mai, les montants payés par carte bancaire pour l’habillement étaient en hausse de 106%, de 186% pour les jouets et le sport, et de 99% pour les équipements de la maison.

Evolution de l'activité entre mais 2019 et mai 2021
Evolution de l'activité entre mais 2019 et mai 2021 © BFMTV

Sur l'habillement et les biens de consommation, cette hausse s’est ensuite atténuée progressivement jusqu’au lundi de Pentecôte, avant de remonter, note le groupement des cartes bancaires.

La restauration en berne

Sans surprise, la restauration n'a pas généré un tel enthousiasme à cause des restrictions de jauge, de la fermeture des salles et du couvre-feu à 21 heures. Le 19 mai, les montants payés par carte bancaire ont chuté de 20% comparé à 2019. Et ça ne s'est pas arrangé les jours suivants. Le 26 mai, la baisse a même atteint 46%.

Le cinéma a également beaucoup souffert. Le couvre-feu, les jauges et le port du masque obligatoire ont probablement découragé certains Français. Si le 19 mai, l'activité était légèrement au-dessus du niveau de 2019 (+2%), elle a rapidement ralenti.

Le gouvernement restera au chevet des entreprises en difficulté. Pour encourager les entreprise à rouvrir, le fonds de solidarité a été ouvert à tous, et le plancher de perte de 50% de chiffre d'affaires a sauté. Les aides seront dégressives pendant l'été et en septembre, les coups de pouce de l'Etat devraient cesser.

https://twitter.com/Pauline_Dum Pauline Dumonteil Journaliste BFM Tech