BFM Business

Prix, lieu de fabrication: à quoi font attention les Français lors de l'achat d'un vêtement

Du shopping dans une boutique de seconde-main.

Du shopping dans une boutique de seconde-main. - PEXELS

Derrière le prix, la qualité et les promotions, le lieu de fabrication d'un vêtement est devenu un critère lors de l'achat, selon une étude OpinionWay-Clearpay. Des disparités existent selon les âges.

Matière, prix, lieu de fabrication... Quels critères font pencher la balance lors de l'achat d'un vêtement? Une étude OpinionWay-Clearpay dévoilée par Le Figaro se penche sur les attentes et les habitudes d'achat des Français en matière de mode.

Depuis plusieurs années, l'industrie textile est pointée du doigt pour la pollution qu'elle génère. Les consommateurs sont de plus en plus sensibles à ces questions. Selon l'étude OpinionWay-Clearpay, 64% des Français font plus attention au lieu de fabrication qu'avant.

La mention "Fabriqué en France" ou "Made in France" et la provenance du produit arrivent en 4ème et 5ème position des informations les plus importantes lors de l'achat d'un vêtement, derrière le prix, la qualité et les promotions.

Un clivage générationnel

Des disparités existent selon les catégories d'âge. Les plus de 35 ans sont légèrement plus sensibles (65%) à la provenance d'un vêtement que les moins de 35 ans (60%).

Les 18-34 ans consacrent un plus gros budget aux achats de mode que les plus de 35 ans. Ils dépensent en moyenne 116 euros par mois pour des articles de mode, soit 66% de plus que les plus de 35 ans qui y allouent 70 euros.

Les jeunes sont pourtant très inquiets pour le climat. L'environnement était en tête des préoccupations chez les 18-30 ans en 2019 selon une étude du Centre de recherche pour l'étude et l'observation des conditions de vie.

Surtout, les jeunes conservent leurs vêtements moins longtemps. Les moins de 35 ans s'en séparent au bout de 4 ans et 5 mois en moyenne, toujours selon l'étude OpinionWay-Clearpay. Un jeune sur quatre déclare même garder un article moins de 3 ans, quand les plus de 35 ans les conservent en moyenne 6 ans et 10 mois.

L'occasion séduit surtout les jeunes

Avec l'explosion des sites de revente comme Vinted, devenu le deuxième site de e-commerce préféré des Français, les 18-34 ans sont 44% à revendre leurs vêtements. Alors que les plus de 35 ans choisissent à 56% de les donner aux associations.

Mais à la différence de leurs aînés, les jeunes achètent sont séduits par les magasins d'occasion (59%). Une manière d'acheter plus de vêtements à un petit budget.

Le marché de l'occasion a explosé en seulement dix ans mais les plus de 35 ans y sont moins sensibles (34%). Ils achètent principalement en magasin, dans les enseignes de mode ou dans les rayons spécialisés des grandes surfaces alimentaires.

https://twitter.com/Pauline_Dum Pauline Dumonteil Journaliste BFM Tech