BFM Business

Nestlé sera bientôt libre d'acheter ou vendre ses parts de L'Oréal

-

- - Sajjad Hussain - AFP

Le géant suisse de l'alimentation a annoncé ce jeudi ne pas renouveler l'accord avec le groupe de cosmétiques qui expire le 21 mars. Nestlé pourra donc vendre ses parts de L'Oréal… ou en acheter davantage.

Depuis la mort de Lilliane Bettencourt, l'avenir de la participation de Nestlé dans L'Oréal posait question. À l'occasion de la publication de ses résultats annuels ce jeudi, le géant suisse de l'agroalimentaire a tranché: il ne renouvellera pas le pacte d'actionnaire noué avec la famille héritière de L'Oréal.

Cet accord noué il y a une quinzaine d'années et qui arrive à échéance le 21 mars gelait la participation de Nestlé dans L'Oréal. En l'absence de renouvellement, le groupe, actuellement deuxième actionnaire du géant des cosmétiques avec 23,12% des parts, pourra en vendre, ou en acheter davantage. 

L'Oréal, un investissement important pour Nestlé

Nestlé entend ainsi maintenir toutes les options ouvertes dans l'intérêt de ses actionnaires. Mais sa direction précise qu'à ce stade, elle n'a pas l'intention d'augmenter sa participation dans L'Oréal, ey s'engage à poursuivre une relation constructive avec la famille Bettencourt, dit le communiqué. L'Oréal reste un investissement important pour Nestlé, a insisté le groupe suisse.

Le géant suisse de l'alimentation a fait état d'une baisse de 15,8% de son bénéfice net par rapport à l'année précédente, à 7,2 milliards de francs suisses (6,2 milliards d'euros), en raison notamment d'une augmentation des charges de restructuration et d'un amortissement sur écart d'acquisition pour sa filiale Nestlé Skin Heath.

Son chiffre d'affaires a augmenté de 0,4% par rapport à l'année précédente, à 89,8 milliards de francs suisses. Sa croissance organique, un indicateur qui permet de jauger l'évolution de ses ventes hors effets de change et de ventes ou rachats d'entreprise, a elle décéléré pour s'établir à 2,4%.

N.G. avec AFP