BFM Business

Nestlé veut supprimer 400 emplois en France

-

- - Wikimedia Commons

Le numéro un mondial de l'agroalimentaire est sur le point de supprimer 400 emplois en France à cause de ventes en berne.

Décidément, les géants de la grande consommation ne sont pas au mieux en France. Après Carrefour qui va supprimer 2400 emplois en France, c'est au tour de Nestlé d'annoncer de mauvaises nouvelles. Le groupe qui détient notamment les marques Perrier et Herta compte lui aussi tailler dans ses effectifs.

Confirmant une information de Bloomberg, un porte-parole France du numéro un mondial de l'agroalimentaire assure que Nestlé prévoit de supprimer 400 emplois dans l'Hexagone, principalement au siège et dans des fonctions support. La direction l'aurait annoncé aux syndicats au cours d'une réunion ce jeudi 25 janvier.

450 suppressions déjà annoncées

Nestlé, qui emploie 13.000 personnes en France, veut éviter les licenciements et compte en partie sur le non-remplacement de départs naturels. 

La compagnie est confrontée à une croissance en berne sur de nombreux marchés occidentaux ainsi qu'à une baisse de son résultat opérationnel. En France, Nestlé veut regrouper sept de ses sites français autour de Paris. La compagnie avait déjà annoncé son intention de supprimer jusqu'à 450 emplois dans son centre de recherche et de développement du laboratoire dermatologique Galderma, près de Nice.

F.B.