BFM Côte d'Azur

Alpes-Maritimes: à l'école Samuel Paty de Cap-d'Ail, le nom de l'établissement ne fait pas l'unanimité

Une école maternelle de la commune de Cap d'Ail a été rebaptisée au nom de Samuel Paty, professeur d'histoire assassiné en octobre 2020.

Une école maternelle de la commune de Cap d'Ail a été rebaptisée au nom de Samuel Paty, professeur d'histoire assassiné en octobre 2020. - BFMTV

Depuis cet été, une école du Cap d'Ail porte le nom du professeur assassiné, mais cet hommage ne fait pas l'unanimité chez les parents d'élèves.

Un an après l'assassinat de Samuel Paty, le ministère de l'Éducation nationale souhaite qu'un hommage soit rendu au professeur d'histoire-géographie dans tous les établissements scolaires le 15 octobre, la veille du premier anniversaire de sa mort.

Dans certaines communes, les maires ont pris de l’avance, comme au Cap d’Ail dans les Alpes-Maritimes, où une école maternelle a été rebaptisée cet été et porte désormais le nom de Samuel Paty.

Les parents divisés

Pourtant, l’hommage est très loin de faire l’unanimité des parents. "On ne demande pas l'avis après avoir fait l'action" regrette un parent d'élève. Pour d'autres, c'est un hommage respectable. "C'est normal un bon professeur qui tombe comme ça, c'est tragique" juge un père de famille.

Certains parents craignent une mise en danger des enfants, qui pourraient devenir des cibles. "Le soutenir tout à fait, c'est absolument dramatique ce qui lui est arrivé mais les enfants de l'école n'ont pas à en subir les conséquences" souligne une mère de famille.

Honorer le professeur

De son côté, le maire explique vouloir honorer le professeur assassiné à sa manière. "Je pense qu'il y a quelquefois des combats à mener, celui-là est un combat pacifique, c'est de mettre le nom d'un professeur qui est un enseignant de la République sur une plaque de marbre sur un établissement français" se défend Xavier Beck, maire Les Républicains de la commune.

Un devoir de mémoire essentiel aux yeux de la mairie, mais aussi de l’inspecteur de l’éducation nationale. Pour lui, Samuel Paty incarnait les valeurs de l’institution.

"C'est un symbole important pour tous les enseignants, pas uniquement ceux de Cap d'Ail" assure Jean-Marc Messina.

Bientôt un square "Samuel Paty"

Au niveau national, le ministère de l’Education a invité les établissements à respecter ce vendredi une minute de silence en mémoire de Samuel Paty et à consacrer une heure à un temps d’hommage et d’échanges entre les élèves et leurs professeurs.

Un square "Samuel Paty" sera également inauguré ce samedi à Paris. Le square sera situé au coeur du quartier latin, devant l'hôtel de Cluny et face à La Sorbonne.

Alicia Foricher