BFM DICI
bfmdici

Accident mortel lors d'une compétition d'ULM à Crots: une enquête ouverte pour homicide involontaire

Un ULM paramoteur en vol près de Chatellerault, le 22 juin 2016 (illustration)

Un ULM paramoteur en vol près de Chatellerault, le 22 juin 2016 (illustration) - Guillaume Souvant - AFP

Un pilote d'ULM est mort ce samedi matin, près d'Embrun, au nord du lac de Serre-Ponçon, après avoir fait une chute d'une "centaine de mètres", selon le procureur de de la République de Gap.

Une enquête du chef d'"homicide involontaire" a été ouverte par le parquet de Gap, après la mort d'un pilote d'ULM lors d'une compétition à Crots ce samedi, a appris BFM DICI auprès du procureur de la République.

L'enquête a été confiée à "la brigade de gendarmerie d'Embrun et à la gendarmerie des transports aériens de Marseille", précise le procureur Florent Crouhy. Le bureau d'enquêtes et d'analyses pour la sécurité de l'aviation civile (BEA) va également réaliser "une enquête de sécurité".

"L'enquête judiciaire devra déterminer les circonstances et les causes exactes de l'accident, qui peuvent aussi relever d'une faute de pilotage", ajoute le parquet.

Une chute d'une "centaine de mètres"

L'accident s'est produit à 6h50 samedi matin, près d'Embrun, au nord du lac de Serre-Ponçon. Le pilote, âgé de 36 ans, "se préparait au départ de la course", quand il a fait une chute d'"une centaine de mètres", selon les premiers témoignages, relayés par le procureur. Malgré l'intervention des secours, il n'a pas pu être sauvé.

Né en 1986, "il était originaire du département de l'Indre".

Elisa Montagnat