BFM Auto

Elon Musk promet une voiture 100% autonome pour "cette année"

Elon Musk, le patron de Tesla, a assuré ce jeudi que le constructeur de véhicules électriques parviendrait cette année à mettre au point une voiture entièrement autonome, capable de se déplacer sans conducteur au volant.

Elon Musk, le patron de Tesla, a assuré ce jeudi que le constructeur de véhicules électriques parviendrait cette année à mettre au point une voiture entièrement autonome, capable de se déplacer sans conducteur au volant. - Brendan Smialowski / AFP

Une voiture 100% autonome sera disponible "cette année" chez Tesla, promet ce jeudi Elon Musk, lors de la Conférence mondiale sur l'intelligence artificielle (WAIC) à Shanghai en Chine.

Une voiture 100% autonome cette année? C’est ce qu’a laissé entendre ce jeudi Elon Musk, le patron de Tesla, lors de la Conférence mondiale sur l'intelligence artificielle (WAIC) à Shanghai en Chine.

"Je suis extrêmement confiant sur l'arrivée du niveau 5, qui est en gros l'autonomie complète, et je pense que cela aura lieu très rapidement, a déclaré le directeur général de Tesla dans un message vidéo à l'ouverture de la Conférence mondiale sur l'intelligence artificielle (WAIC) à Shanghai. Je reste persuadé que nous disposerons des fonctionnalités de base pour une autonomie de niveau 5 cette année".

Les véhicules autonomes sont divisés en cinq catégories en fonction de leur degré d'autonomie. Le niveau 5 représente l'autonomie complète avec un véhicule capable de se déplacer sans conducteur sur n'importe quelle route. Si techniquement, le niveau 5 est atteignable, reste à faire évoluer la législation pour autoriser ce genre de véhicule à se déplacer sur les routes.

Des robotaxis en 2020, promettait Elon Musk l'an dernier

Ce n’est pas la première fois qu’Elon Musk annonce des voitures autonomes dans un futur proche. En 2016, le milliardaire avait déjà évoqué une voiture sans chauffeur pour 2017. L’année dernière, Elon Musk avait annoncé l’arrivée de robotaxis autonomes en 2020. Via une plateforme de réservation, les clients pourraient y louer leurs voitures comme robotaxis quand ils ne s’en servent pas.

Actuellement, seuls les modèles de niveau 2 (le conducteur doit garder les mains sur le volant et les yeux sur la route) peuvent circuler. Tesla propose ce niveau d’assistance à la conduite sur ces véhicules via le système Autopilot. Aux Etats-Unis, certains modèles peuvent également se garer ou sortir seul de leur place de parking avec la supervision de leur propriétaire, via leur smartphone.

Si de plus en plus de constructeurs proposent ces assistants à la conduite de niveau 2 dans leur gamme, même sur des petits modèles, les recherches pour la voiture autonome ont marqué un coup d’arrêt ces derniers mois. Dans la foulée de l’accident mortel d’un prototype Uber, mais aussi car les constructeurs dépensent des milliards dans l’électrification de leur gamme, l’arrivée de la voiture 100% autonome a semblé reculer.

Pauline Ducamp
https://twitter.com/PaulineDucamp Pauline Ducamp Cheffe de service BFM Auto