BFM Business

Demain, un drone pourrait recharger votre voiture électrique

Amazon veut recharger les véhicules  électriques via des drones.

Amazon veut recharger les véhicules électriques via des drones. - Office américain des brevets

Aux Etats-Unis, Amazon a déposé un brevet pour un drone de recharge pour voiture électrique. Il rechargerait les voitures électriques en les rejoignant par les airs.

Le ravitaillement en vol pourrait bientôt être aussi utilisé pour les voitures électriques. Le géant de la distribution Amazon a en effet déposé le 3 octobre aux Etats-Unis un brevet pour un drone de recharge mobile, rapporte le site spécialisé GreenTechMedia. Equipé de 4 hélices et d’une prise de connexion, ce drone pourrait ainsi servir de recharge d'appoint aux voitures électriques n’importe où et à n'importe quelle heure.

Comme un prolongateur d’autonomie à la demande

Pour l’utilisateur, le système est assez simple. Un serveur central communique avec le véhicule électrique en circulation, et sait exactement quel est le niveau de charge de la voiture. Serait également défini à l’avance un niveau de charge minimal, sous lequel la voiture ne doit pas descendre. Le serveur est aussi relié aux différents drones, relayant le besoin de recharge des voitures et envoyant les drones vers les bonnes voitures.

Le drone vole alors jusqu’à la voiture, s’authentifie et s’arrime ensuite via un petit module à la voiture, sur le toit ou la portière. Amazon prévoit même un amarrage alors que la voiture roule. Une seconde authentification est alors effectuée une fois le drone connecté par câble à la voiture. Amazon prévoit par exemple dans le brevet que la connexion drone/véhicule pourrait s’effectuer sur autoroute, là où la voiture ne risque pas de rencontrer d’obstacle.

Faire le plein à domicile

Amazon prévoit également que ce système puisse être utilisé comme appoint, le temps pour la voiture de rejoindre une station de recharge physique. Mais ce système de livraison par drone pourrait notamment être utilisé pour des flottes de voitures autonomes et électriques afin d’optimiser leur utilisation.

Amazon étend à la recharge des voitures électriques le principe de livraison qui a fait son succès. La livraison d’énergie ou de carburant à domicile se développe également aux Etats-Unis. Bentley propose par exemple aux Etats-Unis de faire le plein de carburant directement dans le garage de ses clients.

Rien ne dit toutefois qu'Amazon va produire un tel système. Le brevet avait en effet été déposé une première fois en 2014, et l'entreprise américaine pourrait aussi vouloir empêcher par un dépôt de brevet des concurrents de développer un système similaire. Se pose également la question de la réalisation d'une telle technologie: le drone aurait-il lui-même assez d'énergie pour rejoindre le véhicule, assurer une recharge même partielle, et ensuite revenir à son point de départ?

Pauline Ducamp