BFM Business

Super-malus: quels sont les modèles qui pourraient être touchés?

Image d'illustration - L'an dernier, le malus a rapporté 560 millions d'euros à l'Etat, soit 44% de plus qu'attendu.

Image d'illustration - L'an dernier, le malus a rapporté 560 millions d'euros à l'Etat, soit 44% de plus qu'attendu. - BFMTV

Le gouvernement prévoit de créer un dispositif de super-malus dans les prochaines semaines. Parmi les modèles les plus impactés, le Ford Kuga, une partie de la gamme Porsche ou la Renault Mégane RS.

Quels modèles risquent de voir ses ventes potentiellement pénalisées par la création d’un "super-malus"? Ce lundi, devant toute la filière automobile réunie à Bercy, le ministre de l’Economie Bruno Le Maire a réaffirmé son objectif de déplafonner le malus automobile

"L’objectif n’est pas de taxer un type de véhicule. Je ne suis pas pour taxer le SUV ou autre chose, mais pour taxer la pollution et je ne vois pas comment on va expliquer aux Français que de 100 grammes de CO2 à 173 grammes de CO2, le malus est progressif mais qu'à partir de 173 grammes de CO2 alors là c’est open bar, a expliqué le ministre, comme le rapporte le site spécialisé autoactu. Vous prenez le véhicule que vous voulez à 250, 300 grammes de CO2, c’est le même malus à 12 500 euros, c’est injustifiable".

Les véhicules émettant 173 grammes et plus pourraient donc se voir infliger un malus bien plus élevé. Dans l’entourage du ministre, on évoque un super-malus de 20.000 euros maximum, mais on en sait pas plus, notamment sur la grille qui sera mise en place.

"Il n’y a pas de raison que certains Français fassent des efforts en achetant des véhicules hybrides ou électriques et qu’en même temps les rejets de CO2 augmentent car le nombre de véhicules les plus émetteurs se multiplie", a poursuivi Bruno Le Maire.

Moins de 1% du marché concerné

Entre janvier et novembre, sur les 2,003 millions de véhicules neufs vendus en France, 16.752 émettaient 173 grammes de CO2, ou plus. Soit 0,83% du marché, selon des chiffres que nous a fourni AAA Data, notre partenaire spécialiste de la donnée automobile. Si des supercars signés Ferrari, Lamborghini ou encore Porsche, ou de puissants SUV familiaux viennent immédiatement à l'esprit, d’autres modèles émettent plus de 173 grammes. Bruno Le Maire assurait lui que ce super-malus ne pénaliserait aucun véhicule construit en France, ni par des constructeurs nationaux, et qu’il toucherait surtout des SUV de fabrication allemande.

Nous avons demandé à AAA Data quels modèles neufs émettant 173 grammes de CO2 ou plus étaient les plus nombreux en volume à être vendus cette année. Le premier n’est pas un SUV allemand, mais un modèle américain: le Ford Kuga.

Porsche Macan, Ford Kuga ou Mégane RS

Dans le Top 10 cependant se trouvent sept modèles de marques allemandes: les Porsche Macan (2e), 911 (3e) et Cayenne (8e), les Volkswagen Touareg (5e) et Transporter (10e), mais aussi le Mercedes GLE (6e), le BMW X5 (7e). Comme le rappelle Les Echos, un Porsche Cayenne de dernière génération émet 209 grammes de CO2 par kilomètre avec une puissance de 340 chevaux. 

Et surprise, parmi les dix modèles vendus cette année qui émettent 173 grammes ou plus, une Française. La Mégane IV, dans sa déclinaison la plus puissante, la Mégane RS. Avec 181 grammes de CO2 par kilomètre, cette Renault est soumise cette année à un malus de 7613 euros. Avec la nouvelle grille du malus au 1er janvier, elle serait soumise à un malus de 12.500 euros. Malus qui pourrait être encore plus élevé si le super-malus est adopté

"Une surtaxe de 3300 euros" en moyenne

"Sur le fond, reconnaît Thierry Lespiaucq, dans Le Point, il n'y a rien de choquant à ne pas avoir, comme dans de nombreux pays, de plafond, mais le montant du malus y est beaucoup plus raisonnable. S'il s'agit en France de récolter 50 millions d'euros sur la vente de 15 000 véhicules par an, il faudrait en moyenne les surtaxer de 3 300 euros chacun. Ce n'est pas supportable pour les modèles juste au-dessus du seuil et notamment les 4 roues motrices, dont le haut niveau de sécurité va être ainsi condamné".

Le président de Volkswagen Group France s’inquiète par ailleurs que, sans passer au super-malus, des modèles de SUV familiaux, comme le Volkswagen Tiguan ou le Skoda Kodiaq, soient fortement pénalisés par la nouvelle grille du malus. "Ce qui nous obligera à l'avenir à travailler sur des deux roues motrices ou à privilégier de petites voitures", conclue-t-il.

Pauline Ducamp