BFM Business

Bientôt un super malus automobile de 20.000 euros?

Les ministres de la Transition écologique et de l'Economie Elisabeth Borne et Bruno Le Maire pourraient déposer un amendement pour revoir le plafond maximal du malus.

Les ministres de la Transition écologique et de l'Economie Elisabeth Borne et Bruno Le Maire pourraient déposer un amendement pour revoir le plafond maximal du malus. - ludovic MARIN / AFP

Bruno Le Maire veut déplafonner le malus sur les plus gros modèles, en relevant le plafond placé à 10.500 euros cette année. Le but : faire baisser les émissions de CO2.

Les futurs propriétaires de Ferrari, Porsche ou de Ford Mustang risquent de sentir la facture passer. Bruno Le Maire l’a évoqué ce dimanche sur BFMTV, le ministre de l’Economie veut déplafonner le malus automobile. Et si l’on en croit Les Echos, le malus le plus élevé pourrait tourner autour des 20.000 euros l’année prochaine, soit le double de ce que paient aujourd’hui les automobilistes qui achètent une voiture émettant plus de 190 grammes de CO2 par kilomètre, soit le plafond maximal du barème 2019.

Un marché d'environ 10.000 véhicules par an

Depuis le début de l’année, 8683 véhicules ont été taxés du malus maximal, ce qui a rapporté à l’Etat environ 91 millions d’euros. Une jolie recette pour des ventes qui ne représentent que 0,47% du marché automobile français (janvier à octobre), selon des chiffres que nous a fourni notre partenaire spécialiste de la donnée automobile, AAA Data.

Au total l’année dernière, 10.080 véhicules ont subi ce maxi malus, soit une rentrée financière de 106 millions d’euros. Le nouveau barème du malus devait déjà faire augmenter le plafond. A partir du 1er janvier 2020, le montant maximal est pour le moment fixé à 12.500 euros, une somme qui se déclenchera à partir de 173 grammes de CO2, soit un seuil bien inférieur au niveau actuel.

En conséquence, avec ce nouveau seuil, des modèles comme l’Audi TT RS (178 grammes) ou la BMW 440i cabriolet (173 grammes) par exemple seront désormais éligibles au malus maximal, soit 12.500 euros. Or, si le montant est déplafonné, en théorie, le TT RS pourrait en fait être bien plus pénalisé.

Un amendement à venir au PLF 2020?

Bruno Le Maire n’a cependant pas détaillé comment le plafond maximal du malus pourrait se déployer, entre un modèle à plus de 300 grammes de CO2 et un à 178 comme l'Audi TT. Selon Le Parisien, un amendement réalisé avec la ministre de la Transition écologique Elisabeth Borne pourrait être déposé au projet de Loi de finances 2020, dont les discussions se poursuivront après le vote en première lecture à l’Assemblée nationale ce mardi.

"Nous sommes en train de perdre la bataille du CO2 (...) pour une raison simple, c'est que vous avez une explosion des véhicules à grosse cylindrée", confiait le ministre ce dimanche dans BFM Politique, d’où le déplafonnement du malus.

Selon AAA Data, sur les neuf premiers mois de l’année, les voitures de plus de 200 chevaux ne représentaient que 3% du marché automobile, soit 59.067 voitures immatriculées sur les 1,79 million de voitures vendues.

Pauline Ducamp