BFM Auto

Sécurité routière: le radar de poche bientôt dans les mains des forces de l'ordre

Ce radar tient dans un boîtier de seulement 13x12 cm

Ce radar tient dans un boîtier de seulement 13x12 cm - 100% radars

Le ministère de l'Intérieur a bien commandé environ 1.000 exemplaires du nouveau "radar de poche", l'arme fatale pour détecter les vitesses excessives, révèlent nos confrères du magazine Auto Plus. Il équipera donc progressivement les policiers et gendarmes en France.

Un pistolet laser pour mieux traquer les chauffards. Le "radar de poche", qui était testé par les forces de l'ordre il y a un peu plus d'un an, va bien équiper les policiers et gendarmes de France, indique Auto Plus dans son édition de ce vendredi. Le ministère de l'Intérieur vient de passer commande pour 250 unités environ par an jusqu'en 2021, soit donc un total de 1.000 exemplaires à terme, estime le magazine spécialisé. Il n'est toutefois pas exclu d'en commander davantage et ce dernier chiffre ne prend pas en compte les commandes qui pourraient être passées pour les policiers municipaux.

Léger et polyvalent

Le "TruSpeed SE", c'est son nom, a l'avantage d'être léger avec seulement 410 grammes et compact (13x12cm) d'où son petit surnom de "radar de poche". Il est également polyvalent, pouvant être tenu en main ou fixé sur un trépied. Pas question non plus de lui échapper, puisqu'il peut détecter des vitesses pouvant atteindre 300 km/h (contre 250 pour le précédent modèle) à une distance maximum de 640 mètres et dans les deux sens de circulation.

Avec un zoom puissant, ce radar peut également permettre aux policiers et gendarmes de repérer des infractions comme le téléphone au volant ou l'absence de ceinture de sécurité. 

Julien Bonnet