BFM Auto

En Belgique, des radars camouflés dans des poubelles

Cette poubelle est en fait une cabine abritant un radar.

Cette poubelle est en fait une cabine abritant un radar. - Securoad

De nouveaux radars très perfectionnés sont progressivement installés au bord des routes belges. L’une de leur particularité: ils sont très compacts et peuvent être installés dans des cabines en forme de poubelle.

A Comines-Warneton, une commune belge proche de la frontière française et d’Armentières (Nord), une poubelle n’est pas forcément une poubelle. Si il est posté au bord de la route, l'objet a priori anodin a toutes les chances d'être en fait un radar, comme le rapporte La Voix du Nord.

La police de Comines-Warneton a en effet investi récemment dans un tout nouveau type de radar, baptisé NK7, et jugé ultra-performant. Il peut en effet contrôler la vitesse sur six files différentes en même temps, dans les deux sens de circulation. Difficile alors de contester en arguant que plusieurs véhicules sont sur la photo.

Parmi les autres avantages pour les forces de l’ordre de ce nouveau radar, il est très compact: une trentaine de centimètres de hauteur comme de largeur. L’entreprise Securoad, qui produit ces nouveaux radars NK7, fournit notamment une enveloppe en forme de poubelle pour loger ce radar très compact! Une couverture plus discrète que le classique trépied au bord de la route…

Pas de projet en France

Le radar NK7 est déjà en service depuis 2015 en Irlande, et 2016 en Belgique. En revanche, la délégation à la Sécurité routière et le Ministère de l'Intérieur ont ce mercredi démenti "tout projet d'achat d'un tel équipement". "La société qui commercialise ce radar a déclaré avoir lancé une procédure de certification auprès du laboratoire national de métrologie et d'essais (LNE). Toute entreprise peut présenter un nouveau dispositif auprès du LNE mais cette procédure n'engage en rien les services de l'État quant à son utilisation future", écrit le ministère dans un communiqué.

Pauline Ducamp