BFM Auto

Quand la police australienne s’offre des bolides de 370 chevaux

330 Kia Stinger GT, la version équipée du V6 de 370 chevaux, serviront désormais de voiture de police en Australie.

330 Kia Stinger GT, la version équipée du V6 de 370 chevaux, serviront désormais de voiture de police en Australie. - Kia

Les forces de l’ordre de l’Etat du Queensland ont reçu la première des 150 Kia Stinger qui vont désormais constituer leur flotte de véhicules d’interception.

Son nom de missile a fait mouche. Mais ce sont surtout ses performances routières qui semble avoir séduit les forces de l'ordre australiennes. Début juillet, la police de la route du Queensland a en effet reçu sa nouvelle voiture d’interception: la Kia Stinger GT.

Cette configuration est la plus puissante de la gamme, avec sous le capot un V6 3,3 litres de 370 chevaux. Conçue par Albert Biermann, le père de la gamme M chez BMW, ce modèle haut de gamme nous avait enthousiasmé par ses qualités sportives et son répondant lors de son essai à l’automne dernier.

Cette configuration est la plus puissante de la gamme, avec sous le capot un V6 3,3 litres de 370 chevaux.
Cette configuration est la plus puissante de la gamme, avec sous le capot un V6 3,3 litres de 370 chevaux. © Kia

"Nous avions besoin d’un produit très spécial pour faire chaque jour notre travail, et c’est ce que nous avons aujourd’hui. Un produit merveilleux", a confié le commissaire Ian Stewart, visiblement ravi de remplacer les anciennes Holden et autres Ford qu’utilisait jusqu’à présent la police de la route. Cette Stinger n’est que la première d’une flotte complète, puisque 150 berlines doivent rejoindre les routes du Queensland d'ici l'an prochain.

La Stinger rentre donc dans le club très fermé des berlines sportives et autres coupés à être devenus des voitures de police. La police allemande s'était par exemple équipée d'une Ford Mustang il y a 2 ans, alors que les policiers italiens roulent eux en Alfa Romeo Giulia. Le mois dernier, c'est la police japonaise qui avait transformé une Nissan GT-R en voiture d'intervention. Paris, à de son côté, fait le choix d'une Volkswagen Golf électrique.

Pauline Ducamp